Version classiqueVersion mobile

Une guerre sourde

 | 
Michael Jabara Carley

Conclusion. Démêler les choses

Changement de garde : le départ du camarade Tchitcherine

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L’ouvrage pourra également être acheté sur les sites des libraires partenaires, aux formats PDF et ePub, si l’éditeur a fait le choix de cette diffusion commerciale. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont proposés sur cette page.

Extrait du texte

À la fin des années 1920, Staline a établi son contrôle sur l’Union soviétique. Ses rivaux, de Trotski à Boukharine, sont des hommes vaincus et impuissants. Boukharine, Tomski et Rykov, qui formaient le dernier groupe d’opposition au sein du Politburo, sont les derniers à être démis de leurs fonctions ; Boukharine le sera en novembre 1929. Mais en réalité, la déchéance de Boukharine est bien antérieure à cette date. Staline joue au chat et à la souris avec ses victimes avant de s’en débarrasser. Le ministre de Norvège à Moscou, Andreas Urbye, qui représente les intérêts britannique en URSS, a des choses intéressantes à dire à son vis-à-vis britannique à Oslo, à propos de la transition du pouvoir bolchevique. « Un changement prenait rapidement place », fait-il observer.

La vieille garde, composée de révolutionnaires de la première heure, imprégnés d’idées fanatiques et connaissant à fond la situation et la pensée de l’Europe occidentale, disparaissait rapidement sous la persécution et...

© Presses de l’Université de Montréal, 2016

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search