Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Philosophies de la connaissance

 | 
Robert Nadeau

19. Unité et diversité du cognitivisme en théorie de la connaissance

Pierre Poirier

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

Pour le naturaliste1, il n’existe pas de frontière tranchée entre la philosophie et la science de sorte qu’un philosophe cherchant à comprendre la connaissance peut tirer profit de tout savoir scientifique pertinent. Voici une application concrète de cette doctrine, dont le résultat motivera en partie la forme que prendra le présent article. On sait que la perception humaine est catégorielle. Étant donné un continuum de longueurs d’onde électromagnétique du domaine visible, elle produira une séquence de couleurs qualitativement distinctes les unes des autres, du rouge au violet. Similairement, confronté à un signal auditif qui varie continûment de/ba/à/da/, un sujet ne percevra qu’une suite de/ba/suivie d’une suite de/da/. La perception catégorielle fonctionne en réduisant les différences de signal au sein d’une catégorie et en augmentant les différences de signal entre les catégories. Ainsi, et c’est une conséquence contre-intuitive de ce phénomène, deux longueurs d’onde rapprochée...

Auteur

Professeur adjoint de philosophie de l’esprit et des sciences cognitives à l’Université du Québec à Montréal. En collaboration avec Denis Fisette, il a écrit un ouvrage d’introduction à la philosophie de l’esprit (La philosophie de l’esprit : état des lieux, Paris, Vrin, 2000), diverses anthologies de textes classiques en philosophie de l’esprit, et, avec Luc Faucher, une anthologie de textes importants en neurophilosophie et philosophie des neurosciences (Des neurosciences à la philosophie, Paris, Syllepses, 2008). Ses intérêts actuels de recherche portent sur les modèles bayésiens hiérarchiques et l’approche prédictive en neurosciences ainsi que leurs applications en sciences cognitives et en philosophie.

© Presses de l’Université de Montréal, 2016

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540