Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Philosophies de la connaissance

 | 
Robert Nadeau

15. Logique de la découverte et naturalisation de la connaissance : l’épistémologie historique d’Imre Lakatos

Serge Robert

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

Maintenant qu’une forte tendance naturaliste se manifeste en philosophie des sciences, on peut montrer, avec le recul du temps, que l’œuvre d’Imre Lakatos, décédé en 1974, constitue fondamentalement un début de naturalisation de l’épistémologie falsificationniste et préfigure ainsi le naturalisme actuel qu’on retrouve non seulement en épistémologie, mais aussi dans les sciences cognitives. Plus spécifiquement, en intégrant des considérations historiques dans l’épistémologie falsificationniste, Lakatos propose une logique de la découverte. Il faut entendre ici le concept de logique dans un sens large et non strict, c’est-à-dire comme un ensemble de procédures systématiques pour connaître et non comme un ensemble de règles pour faire des inférences déductives logiquement valides. Le présent chapitre va présenter cette logique falsificationniste de la découverte comme fil conducteur pour comprendre l’œuvre de Lakatos et va montrer comment elle a contribué à faire en sorte que l’épistém...

Auteur

Professeur titulaire de logique, philosophie des sciences, épistémologie et sciences cognitives au département de philosophie de l’Université du Québec à Montréal. Il est l’auteur de plusieurs publications touchant à ces divers domaines, dont l’ouvrage Les Mécanismes de la découverte scientifique (Ottawa, Presses de l’Université d’Ottawa, 1993). Il est également directeur de l’équipe de recherche « Compétence logique, inférence et cognition » au Laboratoire d’Analyse Cognitive de l’Information (LANCI) de ce département.

© Presses de l’Université de Montréal, 2016

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540