Versión clásicaVersión móvil
OpenEdition Books

Philosophies de la connaissance

 | 
Robert Nadeau

3. La connaissance intellectuelle des réalités matérielles selon Thomas d’Aquin

David Piché

Pueden acceder a los formatos HTML, PDF y ePub los usuarios de bibliotecas e instituciones que lo hayan adquirido en el marco de OpenEdition Freemium for Books. La obra podrá ser comprada de igual modo en formato PDF y ePub en los sitios web de nuestras librerias asociadas. Si la edición papel se encuentra disponible, tendrá enlaces a disposición para dirigirse a las librerías desde esta página.

Extracto del texto

La présente étude se veut une introduction à la théorie philosophique par laquelle Thomas d’Aquin entend élucider la nature, les modalités et la portée de la connaissance intellectuelle que l’humain peut naturellement acquérir en cette vie au sujet du monde matériel. Elle ne pourra se focaliser sur cet objet complexe qu’en excluant de son champ de vision certains thèmes sur lesquels l’Aquinate s’est aussi penché : la connaissance réflexive de l’âme, la possibilité de connaître les réalités immatérielles, les capacités cognitives de l’âme humaine lorsqu’elle est séparée du corps et, finalement, les interventions surnaturelles de Dieu dans la sphère de la cognition. Il nous a paru pertinent de nous concentrer ainsi sur un sujet qui attire encore aujourd’hui l’attention des chercheurs dans le domaine des théories de la connaissance.

Aussi, étant donné la fonction introductive de notre texte, nous chercherons avant tout à mettre au jour les principes de base de la gnoséologie que Thomas ...

Autor

Professeur agrégé au département de philosophie de l’Université de Montréal. Ses travaux appartiennent au domaine du médiévisme philosophique, avec un intérêt prononcé pour la métaphysique et la théorie de la connaissance, comme en témoignent ses trois derniers ouvrages parus : La théorie de la connaissance intellectuelle de Gérard de Bologne (ca. 1240/50-1317). Édition critique et étude doctrinale de quatorze Quodlibeta, Peeters, 2014 ; Le problème des universaux à la Faculté des arts de Paris entre 1230 et 1260 et Guillaume d’Ockham. Intuition et abstraction, tous deux publiés chez Vrin en 2005.

© Presses de l’Université de Montréal, 2016

Condiciones de uso: http://www.openedition.org/6540