Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Philosophies de la connaissance

 | 
Robert Nadeau

Introduction

Robert Nadeau

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

Les Européens, et plus globalement les Occidentaux, ne sont ni les premiers ni les seuls à avoir acquis des connaissances, à les avoir recherchées pour elles-mêmes et à les avoir systématisées et transmises de génération en génération, d’un pays à l’autre, voire d’une époque à une autre et jusqu’à nos jours. Au vu de leurs grandioses réalisations, nul ne doutera que les anciens Égyptiens avaient eux-mêmes des connaissances très précieuses et efficaces, que les Grecs, du reste, ont faites leurs par la suite. Il n’y a pas de raison valable non plus pour ne pas considérer la phytothérapie traditionnelle des non-occidentaux comme un savoir authentique. Nul ne doute plus aujourd’hui que les civilisations archaïques (les cultures des peuples qualifiés de « mentalités prélogiques » par Lévy-Bruhl) aient elles aussi produit des « savoirs indigènes ». Cela étant dit, qu’est-ce donc qui distingue radicalement de cette sorte de connaissance l’épistémè des philosophes grecs qui ont jeté les bas...

Auteur

Directeur de la publication
Professeur retraité du département de philosophie de l’Université du Québec à Montréal, où il a dirigé jusqu’en septembre 2005 le Groupe de recherche en épistémologie comparée. Son domaine de recherche est l’épistémologie, la philosophie des sciences et plus particulièrement la méthodologie économique. Éditeur ou coéditeur de plusieurs ouvrages collectifs et numéros de revue dans ces domaines, il est également l’auteur de Vocabulaire technique et analytique de l’épistémologie (Presses Universitaires de France, coll. Premier cycle, 1999).
Robert Nadeau a fait carrière au Département de philosophie de l’Université du Québec à Montréal, où il a fondé et dirigé pendant vingt-cinq ans le Groupe de recherche en épistémologie comparée.

© Presses de l’Université de Montréal, 2016

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540