Version classiqueVersion mobile

Médecine(s) et santé

 | 
Laurence Monnais

En guise d’épilogue

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L’ouvrage pourra également être acheté sur les sites des libraires partenaires, aux formats PDF et ePub, si l’éditeur a fait le choix de cette diffusion commerciale. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont proposés sur cette page.

Extrait du texte

Le 1er mai 2015 à dix-huit heures, dans les locaux majestueux de la faculté de droit de Yale, David Rosner a entamé la Garrison Lecture, le moment fort de la conférence annuelle de l’American Association for the History of Medicine qui donne l’occasion à un historien de la médecine réputé de parler de sa carrière. Il est revenu, sans fard, avec humour et émotion, sur la portée juridique, législative et sociétale de ses travaux sur les rôles de l’industrie et de l’État américains dans l’histoire du saturnisme et de la silicose. Puis il a posé une question fondamentale, celle-là même que son collègue Allan Brandt avait soulevée, par écrit, dans The Cigarette Century en 2007 : l’historien doit-il être un combattant ou un correspondant de guerre ? Optant pour la seconde étiquette, Rosner n’en a pas moins surligné l’extraordinaire poids de l’historien(ne) sur la scène publique, relais d’informations inédites (parfois adroitement cachées), initiateur éclairé de nouveaux questionnements, m...

© Presses de l’Université de Montréal, 2016

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search