Version classiqueVersion mobile

Histoire des pensionnats indiens catholiques au Québec

 | 
Henri Goulet

Conclusion

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L’ouvrage pourra également être acheté sur les sites des libraires partenaires, aux formats PDF et ePub, si l’éditeur a fait le choix de cette diffusion commerciale. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont proposés sur cette page.

Extrait du texte

Un élément important qui ressort de cette incursion dans l’histoire des pensionnats catholiques au Québec est la place prépondérante qu’occupent les oblats, contrairement à ce qu’on voit ailleurs au Canada où le rôle du gouvernement fédéral est déterminant. Non seulement les prêtres ont la responsabilité des quatre pensionnats catholiques implantés au Québec, mais ils en obtiennent la construction au début des années 1950 dans une conjoncture politique qui, en principe, leur est totalement défavorable. Ils veulent combler un retard et, au milieu des années 1940, au moment où s’amorce la révision de la Loi sur les Indiens, ils mettent tout en branle pour obtenir leurs propres pensionnats. Durant cette période effervescente de remise en question de la politique nationale de l’éducation des Indiens implantée depuis des décennies, les efforts déployés par les oblats pour contrer cette nouvelle orientation permettent de mieux comprendre leurs véritables intentions.

Le refus de l’...

© Presses de l’Université de Montréal, 2016

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search