Version classiqueVersion mobile

Profession juriste

 | 
Marie-Claude Rigaud
, 
Jean-François Gaudreault-DesBiens

Acte I. La formation du juriste

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L’ouvrage pourra également être acheté sur les sites des libraires partenaires, aux formats PDF et ePub, si l’éditeur a fait le choix de cette diffusion commerciale. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont proposés sur cette page.

Extrait du texte

Un vieil adage, souvent repris, veut que « le droit mène à tout ». Si l’on peut déceler dans cette affirmation une certaine part d’exagération — après tout, le droit et la biologie moléculaire demeurent des disciplines bien distinctes —, une formation en droit ouvre en effet de nombreux horizons de carrière, en plus de contribuer à l’épanouissement intellectuel des personnes qui y ont accès. En outre, cette formation a parfois des effets secondaires, en façonnant la personnalité de celles et de ceux qui la suivent. Beaucoup de familles ou d’amis ont ainsi été surpris de constater les transformations, souvent pour le meilleur mais parfois pour le pire, que subissent les personnes qui étudient en droit : le scepticisme s’accroît, les exigences quant à la qualité des raisons données pour justifier telle ou telle action deviennent plus strictes, l’art de l’argumentation s’affine ; dans le pire scénario, l’égo enfle. Mais le propos de ce petit ouvrage n’est pas, tant s’en faut, de faire ...

© Presses de l’Université de Montréal, 2015

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search