Version classiqueVersion mobile

Se dire arabe au Canada

 | 
Houda Asal

Conclusion

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L’ouvrage pourra également être acheté sur les sites des libraires partenaires, aux formats PDF et ePub, si l’éditeur a fait le choix de cette diffusion commerciale. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont proposés sur cette page.

Extrait du texte

Au cours de cette recherche, nous avons délimité quatre périodes, correspondant aux changements dans le monde arabe, aux évolutions des lois canadiennes, à l’histoire des flux migratoires et aux dynamiques organisationnelles de la minorité arabe au Canada. L’analyse de cent ans d’histoire a permis de mettre en lumière les continuités dans la vie associative arabe, les constructions identitaires, les mobilisations et les modes de visibilité au cours de cette période.

Des continuités historiques

De l’arrivée des pionniers en 1882 jusqu’à la fin des années 1970, nous constatons plusieurs formes de continuité entre les différentes strates de migrants originaires du Machrek, notamment avec la mise en place de chaînes migratoires. Entre la première vague de pionniers, les familles qui les ont rejoints et les générations nées au Canada, d’importants liens se tissent, une histoire commune se construit et des discours identitaires collectifs s’articulent, malgré la diminution de l’arrivée de n...

© Presses de l’Université de Montréal, 2016

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search