Version classiqueVersion mobile

Se dire arabe au Canada

 | 
Houda Asal

Troisième partie. Les années de transition (1950-1967)

Les années de transition (1950-1967)

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L’ouvrage pourra également être acheté sur les sites des libraires partenaires, aux formats PDF et ePub, si l’éditeur a fait le choix de cette diffusion commerciale. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont proposés sur cette page.

Extrait du texte

Entre 1950 et 1967, l’ouverture progressive des frontières, les changements politiques au Canada et la recomposition de la scène associative vont marquer une période de transition dans l’histoire de la présence arabe au Canada. L’arrivée d’une nouvelle migration arabe représente un défi pour l’ensemble du monde associatif. La recomposition des organisations existantes, la création de nouvelles associations ou l’absence de journaux entre 1950 et 1960 montrent la difficulté de maintenir une continuité au sein de la population arabe du Canada. Les liens entre anciennes générations nées au Canada et nouvelle immigration déterminent les modalités de recomposition des dynamiques organisationnelles durant cette période. De plus, si les mobilisations politiques se multiplient durant ces années, elles demeurent néanmoins fragmentées.

© Presses de l’Université de Montréal, 2016

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search