Version classiqueVersion mobile

Légalité et légitimité

 | 
Carl Schmitt

Conclusion

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L’ouvrage pourra également être acheté sur les sites des libraires partenaires, aux formats PDF et ePub, si l’éditeur a fait le choix de cette diffusion commerciale. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont proposés sur cette page.

Extrait du texte

Trois législateurs extraordinaires – rationae materiae, ratione supremitatis et ratione necessitatis – ont fait leur apparition dans la Constitution de Weimar. Ils mettent en péril la cohérence du système de légalité de l’État législatif-parlementaire, auquel elle s’attachait malgré tout. Et ceci sans même prendre en considération les complications supplémentaires résultant de son caractère fédéral. On pourrait supposer que dans une telle situation, le législateur parlementaire ordinaire ne pourra résister à l’assaut de ses rivaux. Une telle supposition est cependant erronée, aussi longtemps qu’elle se limite à examiner la structure constitutionnelle elle-même. Car lorsqu’il s’agit de la décision politique constituante, celle qui détermine la nature de l’État dans son ensemble, le système au fondement d’une constitution s’impose en tant que principe structurant aussi longtemps qu’un autre système n’est pas parvenu à s’établir avec la même cohérence et la même radicalité. Par exemple...

© Presses de l’Université de Montréal, 2015

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search