Version classiqueVersion mobile

Tradition antique et tolérance moderne

 | 
Raymond Klibansky

II. De l'Antiquité à la Renaissance

Philosophie, science et astrologie au Trecento européen

Entretien avec Francesco Barocelli

Note de l’éditeur

Entretien paru en italien sous le titre « Conversazione con Raymond Klibansky a cura di Francesco Barocelli », in Filosofia, Scienza e Astrologia nel Trecento europeo, sous la direction de Graziella Federici Vescovini et Francesco Barocelli avec la participation de Raymond Klibansky, Padoue, Il Poligrafo, 1992, p. 7-18 (traduction d’Ethel Groffier).

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L’ouvrage pourra également être acheté sur les sites des libraires partenaires, aux formats PDF et ePub, si l’éditeur a fait le choix de cette diffusion commerciale. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont proposés sur cette page.

Extrait du texte

Francesco BarocelliM. le Professeur, pendant ce congrès, nous avons parlé de science ou plutôt de sciences au pluriel, ou mieux encore de ce qui passait pour science au Moyen Âge. On a parlé d’astrologie. Mais ne s’agit-il pas de superstitions, de fausses croyances comme, par exemple, celles qui attribuent aux chiffres une valeur quasi magique ?

Raymond Klibansky – De croyances touchant à des phénomènes qui ne paraissent pas naturels. En réalité, dans ce cas-ci, il s’agit d’associations entre les nombres et leur pouvoir magique présumé. Ce n’est pas de l’astrologie, plutôt de la « numérologie ».

Pourtant, ces croyances ont une survivance, une durée prolongée dans l’histoire, une résistance. Pensez à l’Amérique du Nord. Si vous prenez l’ascenseur et cherchez le treizième étage, vous ne le trouverez pas. Cela suppose la conviction qu’il existe un principe de force dans les nombres, qui ne manque pas d’exercer sa propre influence. Cela ne se concilie pas facilement a...

© Presses de l’Université de Montréal, 2016

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search