Version classiqueVersion mobile

La politique comparée

 | 
Jane Jenson
, 
Mamoudou Gazibo

Troisième partie. Les approches théoriques

Chapitre 7. L’approche historique

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L’ouvrage pourra également être acheté sur les sites des libraires partenaires, aux formats PDF et ePub, si l’éditeur a fait le choix de cette diffusion commerciale. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont proposés sur cette page.

Extrait du texte

L’approche historique, aussi appelée analyse historique comparative, consiste, pourrait-on dire en simplifiant, à étudier l’histoire et les phénomènes contemporains en vue de montrer comment les sociétés fonctionnent et se transforment1. Ce type d’analyse a une longue tradition dans plusieurs sciences sociales. Dès le XIXe siècle, les pères fondateurs comme Alexis de Tocqueville, Karl Marx, Max Weber et Émile Durkheim ont tous eu recours à cette approche dans leurs travaux. Ensuite, au début du XXe siècle, d’éminents chercheurs européens comme Otto Hintze ou Marc Bloch ont produit des analyses historiques de grands phénomènes de transformation sociale. Les travaux d’Otto Hintze sur l’État ont inspiré de nombreuses recherches durant les dernières décennies du XXe siècle, alors que ceux de Marc Bloch sur l’histoire de la société féodale ont stimulé les analyses macrohistoriques en général.

C’est seulement après 1945 que certaines approches ont réussi à concurrencer l’analyse historique...

© Presses de l’Université de Montréal, 2015

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search