Version classiqueVersion mobile

La politique comparée

 | 
Jane Jenson
, 
Mamoudou Gazibo

Première partie. Les fondements

Chapitre 2. La construction de la comparaison

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L’ouvrage pourra également être acheté sur les sites des libraires partenaires, aux formats PDF et ePub, si l’éditeur a fait le choix de cette diffusion commerciale. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont proposés sur cette page.

Extrait du texte

La comparaison est une démarche naturelle présente dans toutes les catégories de raisonnement, des plus ordinaires à celles des sciences sociales en général. Sa pratique est devenue si récurrente que, observant son utilisation pour analyser des politiques publiques, Patrick Hassenteufel estime que « la question n’est donc plus “faut-il comparer ?” ou “peut-on comparer ?”, mais “comment comparer ?”1 ». La réponse à cette question n’est cependant pas simple. En effet, un important défi pour les comparatistes réside dans la diversité des points de vue parmi les plus grands spécialistes quant à l’identité et à la méthode de l’analyse comparative. Elle a beau venir d’une tradition ancienne, comme nous l’avons montré au chapitre précédent, la politique comparée de nos jours demande une rigueur méthodologique. Parmi les exigences, deux sont abordées dans ce chapitre : la conceptualisation des objets et la stratégie de comparaison, y compris le choix des cas. Ce n’est que quand ces exigence...

© Presses de l’Université de Montréal, 2015

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search