Version classiqueVersion mobile

La détention avant jugement au Canada

 | 
Fernanda Prates
, 
Marion Vacheret

Chapitre 8. Un nouveau modèle de justice ?

Marion Vacheret

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L’ouvrage pourra également être acheté sur les sites des libraires partenaires, aux formats PDF et ePub, si l’éditeur a fait le choix de cette diffusion commerciale. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont proposés sur cette page.

Extrait du texte

Depuis plusieurs décennies, il est question du virage punitif que connaîtraient de nombreux systèmes pénaux occidentaux. Visant la sécurité publique par un recours accru à la sanction pénale, à la responsabilisation du condamné et à la neutralisation de certains groupes de contrevenants, le rétablissement de l’ordre social serait devenu le mot d’ordre et une façon pour l’État de faire valoir sa force et ses compétences. Selon les analystes qui soutiennent cette thèse, nous serions passés d’un État social (Welfare State) à un État pénal ou sécuritaire, une société punitive, ou encore un État de contrôle (Wacquant, 1999 ; Garland, 2001). Insistant particulièrement sur l’expansion du filet pénal, laquelle se ferait au détriment du filet social et de la solidarité institutionnalisée, ils observent que la peine et les discours sur celle-ci auraient fait l’objet d’une lente mais constante évolution aboutissant à un État focalisé sur la sécurité, la protection des citoyens et la restaurati...

Auteur

Ph. D. Criminologie, professeure titulaire, École de criminologie, Université de Montréal ; chercheure au regroupement Droit, changements et gouvernance.
.

© Presses de l’Université de Montréal, 2015

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search