Version classiqueVersion mobile

La délinquance sexuelle des mineurs

 | 
Monique Tardif

Deuxième partie. Tendances

Chapitre 13. La violence commise dans les relations amoureuses

Pascale Domond, Marc Tourigny et Karine Baril

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L’ouvrage pourra également être acheté sur les sites des libraires partenaires, aux formats PDF et ePub, si l’éditeur a fait le choix de cette diffusion commerciale. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont proposés sur cette page.

Extrait du texte

La violence dans le contexte des fréquentations amoureuses des adolescents est demeurée un phénomène peu étudié jusqu’au début des années 1980 (Jackson, 1999). Depuis, l’émergence de travaux de recherche sur cette problématique a permis d’élargir les connaissances, en ce qui concerne non seulement l’ampleur et la nature du phénomène, mais aussi ses facteurs de risque, ses conséquences, les différences selon le sexe et les interventions à privilégier (Jouriles, Wolfe, Garrido et McCarthy, 2006). Ces travaux ont permis d’affirmer que les fréquentations amoureuses de bon nombre d’adolescents sont empreintes de violence psychologique, physique et sexuelle (Hickman, Jaycox et Aronoff, 2004 ; Lewis et Fremouw, 2001 ; Sugarman et Hotaling, 1989). Cette violence entraîne notamment des conséquences sur la santé physique, sexuelle et psychologique des adolescents qui en sont victimes et engendre des coûts sociaux importants par la consommation de services (Ackard et Neumark-Sztainer, 2002 ; F...

Auteurs

Karine Baril est professeure au département de psychoéducation et de psychologie à l'Université du Québec en Outaouais (UQO). Elle également membre du Centre de recherche interdisciplinaire sur les problèmes conjugaux et les agressions sexuelles (CRIPCAS). Elle est affiliée à l'International Society for the Prevention of Child Abuse and Neglect (ISPCAN) et à l'International Society for Traumatic Stress Studies (ISTSS).

© Presses de l’Université de Montréal, 2015

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search