Version classiqueVersion mobile

Les enjeux éthiques de la limite des ressources en santé

 | 
Jean-Christophe Bélisle Pipon
, 
Béatrice Godard
, 
Jocelyne Saint-Arnaud

Section 1. Fondements et limites

Chapitre 3. Enjeux éthiques de la privatisation de la santé : le cas du Brésil

Michel Perreault, Érica Rios de Carvalho et Fernando P. Cupertino de Barros

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L’ouvrage pourra également être acheté sur les sites des libraires partenaires, aux formats PDF et ePub, si l’éditeur a fait le choix de cette diffusion commerciale. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont proposés sur cette page.

Extrait du texte

La santé a été reconnue par la Constitution brésilienne de 1988 comme un droit du citoyen et un devoir de l’État sous les pressions sociales du processus de sortie d’une dictature militaire de 30 ans, grâce à une alliance de la société civile et de certains responsables politiques. La création du SUS (Système unique de santé) très apparenté au système québécois selon ses principes d’universalité et d’intégralité était une conquête d’une extrême importance, demeurée sans pareille dans les pays d’Amérique latine. L’article 198 créait des services publics de santé intégrés en un réseau régional et hiérarchisé, constituant un système unique, organisé selon les principes suivants : 1) décentralisation avec une seule direction pour chaque palier de gouvernement (fédéral, provincial et municipal) ; 2) intégralité des services avec priorité aux activités préventives ; 3) participation de la communauté.

Cette même constitution légitimait cependant le secteur privé, mais uniquement selon une f...

Auteurs

Titulaire d’un doctorat en sociologie de la santé de l’Université de Montréal et il a fait un postdoctorat au Centre d’études et recherche médecine et société CERMES (CNRS, INSERM, EHESC) à Paris. Il est professeur titulaire retraité de la Faculté des sciences infirmières de l’Université de Montréal où il est depuis professeur associé (2006-2015).

Bachelière en droit de l’Université catholique de Salvador au Brésil (2009). Elle est actuellement étudiante et chercheure à la maîtrise en politiques sociales et citoyenneté de l’Université catholique de Salvador. Son mémoire de recherche porte sur la judiciarisation des politiques publiques de santé, dans ses dimensions d’intégralité de la santé et de respect de l’égalité face au droit.

Médecin. Il est titulaire d’une maîtrise en santé collective et doctorant en sciences de la santé à l’Université de Brasília (Brésil). Il a été ministre de la Santé de l’État de Goiás (Brésil). Professeur de médecine communautaire à la Faculté de médecine de l’Université fédérale de Goiás (Brésil), il est spécialiste de la gestion et de l’organisation des systèmes de santé. Il développe à l’heure actuelle des recherches comparatives Brésil/Québec touchant le domaine de l’organisation des soins de santé primaires.

© Presses de l’Université de Montréal, 2016

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search