Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Inégalités : mode d'emploi

 | 
Stéphane Moulin

Partie 3. L'analyse des différenciations sociales

Chapitre 8. Les inégalités d’accès au temps plein

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

Les différences de temps de travail génèrent, tout comme l’insécurité d’emploi, des désavantages ou handicaps multiformes, sur le plan financier comme sur le plan social et symbolique. D’abord, elles expliquent une part très importante des différences de revenus de travail. Comme le rappellent Diane-Gabrielle Tremblay et Daniel Villeneuve, la distribution inégale des heures de travail se traduit par des phénomènes de polarisation, certains travaillant de longues heures, tandis que d’autres n’ont que des heures réduites et peinent à gagner leur vie1. Ensuite, travailler à temps partiel, c’est souvent, ainsi que le conceptualise la sociologue française Margaret Maruani, être dans un « mode d’emploi » désavantageux2, avec de moins bons avantages sociaux ou des conditions de travail plus flexibles, à horaires irréguliers ou atypiques notamment3. Enfin, travailler à temps partiel est symboliquement perçu comme un désinvestissement du travail, un manque d’engagement ou de disponibilité, c...

© Presses de l’Université de Montréal, 2016

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540