Version classiqueVersion mobile

Inégalités : mode d'emploi

 | 
Stéphane Moulin

Parte 2. Les perspectives historique et comparée

Chapitre 4. Les transformations du travail comme rapport social

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L’ouvrage pourra également être acheté sur les sites des libraires partenaires, aux formats PDF et ePub, si l’éditeur a fait le choix de cette diffusion commerciale. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont proposés sur cette page.

Extrait du texte

Les types de rapport social institués par le travail ont profondément évolué au cours du temps. Selon Talcott Parsons, on est passé de sociétés à statut attribué ou hérité (ascribed) à des sociétés à statut acquis (achieved)1. Selon Louis Dumont, on est passé de sociétés holistes où les rapports sociaux sont fondés sur la hiérarchie du pur et de l’impur (dans les sociétés de caste) ou du digne et de l’indigne (dans les sociétés d’ordre) à des sociétés individualistes où les rapports sociaux sont fondés sur l’égalité2. Comment l’analyse sociologique peut-elle décrire les différents rapports sociaux présalariaux au Canada et quelles ont été leurs spécificités par rapport aux rapports sociaux holistes des sociétés européennes d’ordre ? Comment peut-on caractériser le processus de constitution du rapport salarial dans les sociétés individualistes et comment s’est-il traduit au Canada ?

Les rapports présalariaux dans le contexte canadien

Avant la constitution du modèle salarial, les formes...

© Presses de l’Université de Montréal, 2016

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search