Version classiqueVersion mobile

Social-démocratie 2.1

 | 
Stéphane Paquin

Préface

Pierre Fortin

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L’ouvrage pourra également être acheté sur les sites des libraires partenaires, aux formats PDF et ePub, si l’éditeur a fait le choix de cette diffusion commerciale. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont proposés sur cette page.

Extrait du texte

Pourquoi se comparer aux Scandinaves ? Eh bien, tout d’abord, c’est dans la parenté. Les historiens ont calculé que 20 % des nouveaux immigrants en Nouvelle-France au 17e siècle sont venus de Normandie. Comme les Normands de l’époque étaient les descendants directs des Vikings qui étaient installés dans cette province de France depuis le 10e siècle, il s’ensuit forcément qu’un grand nombre de Québécois d’aujourd’hui ont des ancêtres scandinaves.

Ensuite, les Suédois, les Danois, les Norvégiens et les Finlandais sont des peuples du Nord, comme nous. Il fait noir et il fait froid en hiver chez eux comme chez nous. Plus noir chez eux, plus froid chez nous. On s’encabane, on joue au hockey, on boit une lampée de vodka pour se réchauffer – l’Absolute en Suède, la Pur au Québec. Trois de leurs capitales, Stockholm, Oslo et Helsinki, sont situées à la même latitude que notre péninsule d’Ungava ; Copenhague est à la hauteur de Fermont. Les vedettes scandinaves de la Ligue nationale de hockey...

© Presses de l’Université de Montréal, 2016

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search