Version classiqueVersion mobile

Quelle justice internationale au Proche-Orient ?

 | 
Cynthia Eid
, 
Fady Fadel

Avant-propos

Les chemins difficiles de la justice pénale internationale

François Brousseau

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L’ouvrage pourra également être acheté sur les sites des libraires partenaires, aux formats PDF et ePub, si l’éditeur a fait le choix de cette diffusion commerciale. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont proposés sur cette page.

Extrait du texte

L’assassinat de l’ancien premier ministre libanais Rafic Hariri, le 14 février 2005, est un événement important dans l’histoire du Liban, de la Syrie, du Moyen-Orient. Dans le Liban de l’après-guerre (c’est-à-dire postérieur au conflit de 1975-1990), ce personnage fut un acteur central de l’histoire de son pays.

La reconstruction de Beyrouth après la guerre, son financement multimilliardaire, la cohabitation obligée avec la puissance dominante régionale (la Syrie de Hafez al-Assad, puis de Bachar al-Assad), les complexes arrangements de coulisses qu’imposaient cette occupation, mais aussi la mosaïque ethnico-confessionnelle du Liban : pendant plusieurs années, ce musulman sunnite libano-saoudien, Crésus de l’immobilier, ami des princes de Ryad, mais aussi du président français Jacques Chirac, fut – de 1992 à sa mort – au cœur de tout ce qui concernait le destin politique et économique, financier, diplomatique du Pays des Cèdres.

Le crime du 14 février 2005 trouve aussi sa place dans l...

Auteur

Journaliste et chroniqueur-analyste de Radio-Canada pour les affaires internationales

© Presses de l’Université de Montréal, 2016

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search