Version classiqueVersion mobile

Maurice Sand

 | 
Lise Bissonnette

Chapitre III. Une part de liberté

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L’ouvrage pourra également être acheté sur les sites des libraires partenaires, aux formats PDF et ePub, si l’éditeur a fait le choix de cette diffusion commerciale. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont proposés sur cette page.

Extrait du texte

À la défense et illustration d’une lecture sociologique de l’œuvre littéraire ou artistique, Pierre Bourdieu pose en prologue de son maître ouvrage sur les Règles de l’art un chapitre qui a désormais rang de classique, intitulé « Flaubert analyste de Flaubert1 ». Il y étudie un seul ouvrage, L’éducation sentimentale, paru en 1869, dont il veut démontrer que les lectures critiques, pour la plupart attachées au seul texte, sont constamment passées à côté de sa valeur première qui est de mettre au jour « la structure de l’espace social dans lequel son auteur lui-même était situé2 ». Lire l’ouvrage sous cet angle le mène à reconnaître à Flaubert le mérite de l’engendrement de la notion de « champ » artistique ou littéraire, que Bourdieu va définir, approfondir et proposer comme outil d’analyse des œuvres, recevable au même titre que l’analyse littéraire classique. C’est dans l’étude du « champ » que se dévoilent les « règles de l’art », sous deux angles : celui qui couvre les rapports e...

© Presses de l’Université de Montréal, 2016

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Acheter

Volume papier

amazon.fr
Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search