Version classiqueVersion mobile

La vie des autres

 | 
Ania Wroblewski

Annexe. Droit de réponse à Sophie Calle

Pierre Beaudry

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L’ouvrage pourra également être acheté sur les sites des libraires partenaires, aux formats PDF et ePub, si l’éditeur a fait le choix de cette diffusion commerciale. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont proposés sur cette page.

Extrait du texte

Calle, calepin, calembredaines

Tout au long du mois d’août, mademoiselle Sophie Calle a fait paraître dans « Libération » un feuilleton, intitulé « L’homme au carnet ». Ayant, prétend-elle, trouvé un carnet d’adresses dans la rue des Martyrs, elle a interviewé sur son propriétaire les personnes dont les noms figuraient dans le calepin. Je ne connais pas Sophie Calle, mais le carnet en question est le mien, et je tiens à répondre à ce feuilleton, ce que je n’ai pas pu faire plus tôt : je viens de rentrer de Tromso, au nord de la Norvège, où j’ai travaillé pendant tout l’été, ce qui, me semble-t-il, a bien arrangé Sophie Calle et « Libération ». Quelle réponse ? Pas à mes amis, qui pour la plupart ont émis sur moi des avis dont la gentillesse me touche. Mais au procédé lui-même, qui est celui d’une intrusion dans ma vie privée. Que, dans ces articles, je sois resté formellement anonyme, n’y change pas grand chose : je suis aisément reconnaissable, à preuve que tous les gens qu...

© Presses de l’Université de Montréal, 2016

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search