Version classiqueVersion mobile

Pascasius ou comment comprendre les addictions

 | 
Louise Nadeau
, 
Marc Valleur

Le jeu de hasard, ou comment soigner le désir de jouer pour de l'argent. Deux livres. Par Pâquier Joostens d'Eeklo, Docteur en Philosophie et en Médecine

A. Poèmes préliminaires1

Pâquier Joostens d’Eeklo
Traduction de Jean-François Cottier

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L’ouvrage pourra également être acheté sur les sites des libraires partenaires, aux formats PDF et ePub, si l’éditeur a fait le choix de cette diffusion commerciale. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont proposés sur cette page.

Extrait du texte

L’amour du jeu te tient ? Il existe des apaisements qui,
Si tu lis simplement trois fois mon petit livre, pourront te guérir.

Poème de Pascasius

Suis Dieu2
Qui que tu sois, si tu es pris par l’amour pernicieux du jeu
Et qu’il te brûle pour ton malheur, lis-moi, tu seras libre.
Ne réplique pas, vu qu’en invoquant les divinités, qu’en
rompant tes serments
Tu continues, misérable, à jouer, te jouant de toi et des dieux
Le verbe triomphe de tout3 : c’est un dieu, il gouverne les cœurs
Suis-le : il vainc les divinités, il vainc les esprits !

Adresse de Philippe de Marnix4 au lecteur

Si le jeu hasardeux séduit un esprit par trop crédule,
Et si une faim cruelle de jeter les dés le torture,
Que le jeu dérobe l’argent d’un partenaire et qu’il tire son
maigre butin
d’une origine qui n’est pas licite, ou bien si le sort malhonnête
essaie de tromper quelqu’un, en lui faisant miroiter le grand
espoir d’un gain fastueux
De sorte que la tête du sot le recherche avec ardeur,
Qu’il se presse de diriger ses pas ici, de ...

© Presses de l’Université de Montréal, 2014

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search