Version classiqueVersion mobile

L'Histoire à l'écran

 | 
Bruno Ramirez

Partie 2

Denys Arcand

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L’ouvrage pourra également être acheté sur les sites des libraires partenaires, aux formats PDF et ePub, si l’éditeur a fait le choix de cette diffusion commerciale. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont proposés sur cette page.

Extrait du texte

Denys Arcand débute au cinéma lorsque, à peine diplômé en histoire, il est engagé par l’Office national du film du Canada pour réaliser une série de courts documentaires portant sur l’histoire de la Nouvelle-France. D’autres documentaires traitant de questions sociales et politiques dans le Québec contemporain suivent et, en 1970, on lui offre la possibilité de réaliser son premier long métrage, La maudite galette. Ce film marque son passage du documentaire à la fiction – un genre qu’il continuera d’exploiter avec des films qui lui ont valu une reconnaissance internationale, notamment Le déclin de l’empire américain, Jésus de Montréal et Les invasions barbares (Oscar du meilleur film étranger). Les propos d’Arcand sur son passage à la fiction filmique révèlent les aléas de sa carrière de réalisateur et les changements dans l’univers du cinéma au Québec au cours de ces années. Ils nous éclairent aussi sur sa conception du langage filmique qui, selon lui, se nourrit en grande partie d...

© Presses de l’Université de Montréal, 2014

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search