Version classiqueVersion mobile

L'Histoire à l'écran

 | 
Bruno Ramirez

Partie 2

Paolo et Vittorio Taviani

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L’ouvrage pourra également être acheté sur les sites des libraires partenaires, aux formats PDF et ePub, si l’éditeur a fait le choix de cette diffusion commerciale. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont proposés sur cette page.

Extrait du texte

Comme pour beaucoup d’artistes italiens de leur génération, l’enfance de Paolo et Vittorio Taviani a été marquée par la Seconde Guerre mondiale et la résistance à l’occupation allemande1. C’est dans ce contexte de lutte physique et morale qu’ils trouvent chez les maîtres du néoréalisme italien l’inspiration qui les attire vers le cinéma. Et c’est leur village qui leur fournit le sujet de leur premier film : un documentaire sur le massacre perpétré par les troupes d’occupation nazies (San Miniato, luglio ’44). Après avoir réalisé plusieurs documentaires, ils débutent dans le long métrage de fiction en 1962, avec le film Un homme à brûler. Depuis ce film et jusqu’à leur récent César doit mourir, les frères Taviani ont été une référence majeure dans l’univers cinématographique italien. Si toute une variété de thèmes figure dans l’ensemble de leur œuvre, le passé historique a été l’un de leurs intérêts constants. Des films où ils explorent l’histoire de l’Italie tels Saint Michel avait ...

© Presses de l’Université de Montréal, 2014

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search