Version classiqueVersion mobile

L’écriture journalistique sous toutes ses formes

 | 
Pierre Brisson
, 
Robert Maltais
, 
André Parent
, 
et al.

Chapitre 5. L’écriture numérique ou multimédia

André Parent

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L’ouvrage pourra également être acheté sur les sites des libraires partenaires, aux formats PDF et ePub, si l’éditeur a fait le choix de cette diffusion commerciale. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont proposés sur cette page.

Extrait du texte

Lorsqu’il s’assoit pour écrire un texte Web, le journaliste doit tenir compte de plusieurs critères particuliers. Il doit connaître les limites et les forces de ce média.

La principale différence entre l’écriture Web et celle d’un journal traditionnel repose sur le fait que les internautes lisent d’une façon différente. Selon l’un des plus grands spécialistes du Web, Jakob Nielsen1, 79 % des lecteurs dans Internet utilisent une lecture de type balayage, c’est-à-dire qu’ils survolent le texte à la recherche d’information. Ils lisent par groupe de mots, passant d’un groupe à un autre, en essayant d’assimiler rapidement le contenu. À peine 16 % feraient une lecture mot à mot. Jakob Nielsen avance quatre raisons possibles à cette lecture en balayage :

  1. la lecture sur un écran d’ordinateur est de 25 % plus difficile que sur le papier ;
  2. les lecteurs se sentent obligés d’être actifs lorsqu’ils naviguent dans Internet ;
  3. il y a des centaines de millions de pages vers lesquelles les internautes pe...

Auteur

André Parent est arrivé dans le métier accidentellement, comme tant d’autres journalistes.
Après des études en communication (radio) à l’Université du Québec à Montréal, André Parent n’a pas suivi le scénario prévu : il est devenu journaliste dans la presse écrite. Son premier emploi s’est déroulé dans un journal hebdomadaire, L’Avant-poste gaspésien. Contre toute attente, André Parent a adoré cette première expérience en journalisme. Il a ensuite troqué la plume contre le micro de la radio, toujours comme journaliste.
En 1986, André Parent se retrouve à Radio-Canada, en Saskatchewan, d’abord comme journaliste, puis comme réalisateur télé au service de l’information. De retour au Québec en 1991, il travaille notamment aux émissions À tout prix et Branché de Radio-Canada.
Le tournant du millénaire amène de nouveaux défis. André Parent coordonnera successivement des sites Web d’information à la SRC et à TVA. C’est cette dernière spécialisation qui l’a amené à enseigner le journalisme Internet à l’Université de Montréal, depuis 2002.

© Presses de l’Université de Montréal, 2016

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search