Version classiqueVersion mobile

L’écriture journalistique sous toutes ses formes

 | 
Pierre Brisson
, 
Robert Maltais
, 
André Parent
, 
et al.

Chapitre 3. L’écriture radiophonique

Pierre Brisson

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L’ouvrage pourra également être acheté sur les sites des libraires partenaires, aux formats PDF et ePub, si l’éditeur a fait le choix de cette diffusion commerciale. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont proposés sur cette page.

Extrait du texte

Être journaliste, c’est choisir. Ce choix est appuyé sur l’intérêt public, sur l’éthique journalistique, sur la morale personnelle, sur les consignes imposées par les règles internes de son média. Le journaliste prend constamment des décisions et ses choix sont connus du public. Ses choix permettent aux auditeurs de prendre des positions éclairées sur différents aspects de leur vie. Acheter ou louer une maison ? Quelle augmentation de salaire demander ? Quel film aller voir ? Pour qui voter ? Le journaliste doit aussi déterminer le ton, les mots, le style et la forme que prendra la nouvelle, compte tenu du média pour lequel il aura choisi de travailler.

La radio est un média intimiste. On s’adresse à une personne souvent occupée à faire autre chose. Les relevés des cotes d’écoute nous apprennent que la plupart du temps l’auditeur est au volant de sa voiture ou qu’il est affairé à préparer les repas du matin et du soir quand il écoute les bulletins de nouvelles. Pour attirer et souten...

Auteur

Pierre Brisson dit être devenu journaliste à l’âge de cinq ans en s’amusant avec un micro et une radio que son père lui avait donnés. Ce n’est qu’une vingtaine d’années plus tard qu’il a commencé à être rémunéré pour ce travail à Radio-Canada (SRC), où il a travaillé pendant plus de 30 années, d’abord à Vancouver, puis à Montréal. Il y a occupé les fonctions de rédacteur, reporter et affectateur, avant de devenir chef de pupitre. Il a aussi contribué à la conception et à la mise sur pied d’ateliers pour l’intégration des nouveaux rédacteurs à la salle des nouvelles de la radio de la SRC, et pour le perfectionnement des chefs de pupitre.
Pierre Brisson est chargé d’enseignement en journalisme à l’Université de Montréal depuis l’année 2000.

© Presses de l’Université de Montréal, 2016

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search