Version classiqueVersion mobile

L’écriture journalistique sous toutes ses formes

 | 
Pierre Brisson
, 
Robert Maltais
, 
André Parent
, 
et al.

Chapitre 2. L’écriture de presse

Robert Maltais

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L’ouvrage pourra également être acheté sur les sites des libraires partenaires, aux formats PDF et ePub, si l’éditeur a fait le choix de cette diffusion commerciale. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont proposés sur cette page.

Extrait du texte

Qui dit journalisme, dit implicitement journaux. Parce que toute l’histoire de la presse a commencé par la publication des premiers journaux au xviie siècle. Aussi les méthodes de travail et le mode de rédaction propres à la presse écrite ont-ils longtemps influencé, voire imprégné, le fonctionnement de tous les autres médias d’information, sans exception.

Il fut une époque pas si lointaine où la qualité et la profondeur du traitement de l’information étaient la marque de commerce quasi exclusive des journaux. Bien sûr, tel n’est plus le cas aujourd’hui. Le professionnalisme de l’information s’étend maintenant aux magazines, à la radio et à la télévision. Le Web a aussi des prétentions à ce titre, bien qu’il lui reste du chemin à parcourir en ce sens.

Quoi qu’il en soit, les racines mêmes du journalisme partent de cet arbre ancestral que constitue le journal. Nous voilà dans la généalogie du journalisme.

Malgré son âge vénérable, ce vieil arbre est toujours porteur de multiples branche...

Auteur

Robert Maltais cumule quelques décennies de journalisme dans ses bagages. Après avoir amorcé sa carrière au journal Le Soleil et au sein des journaux hebdomadaires de Bernard Cleary dans la région de Québec, il a travaillé pendant 16 années à Radio-Canada, comme journaliste, chef de l’information de la station de Radio-Canada à Rimouski, et directeur des stations radio et télé de la SRC à Sept-Îles. Il a fondé en 1995 le quotidien Le Fleuve, dont il sera le président et éditeur. De 1997 à 2005, Robert Maltais a assumé la direction de la permanence du Conseil de presse du Québec, à titre de secrétaire général.
Diplômé en journalisme de l’Université Laval et titulaire d’une maîtrise en éthique de l’Université du Québec à Rimouski, Robert Maltais dirige maintenant le programme de journalisme de l’Université de Montréal, en plus d’y enseigner depuis cinq ans.

© Presses de l’Université de Montréal, 2016

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search