Version classiqueVersion mobile

L'Inde dans tous ses états

 | 
Guy Taillefer

Le dedans et le dehors

Branle-bas de combat à Delhi

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L’ouvrage pourra également être acheté sur les sites des libraires partenaires, aux formats PDF et ePub, si l’éditeur a fait le choix de cette diffusion commerciale. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont proposés sur cette page.

Extrait du texte

Qui a voté pour l’AAP ? Les « pauvres » – qui forment la majorité des quelque 17 millions d’habitants de la capitale. Petits salariés et petits commerçants, travailleurs du secteur informel, vendeurs de rue, classes moyennes à revenus modestes. Pour l’essentiel, les désenchantés du Parti du Congrès qui tenait fermement le pouvoir depuis quinze ans dans la capitale et que ces élections ont pratiquement balayé de la carte. L’AAP a très bien fait dans les grappes de taudis qui jonchent partout Delhi (dont 15 % de la population vit dans des bidonvilles). Kejriwal ne s’y est pas pris autrement pour aller battre la cheffe de gouvernement sortante, Sheila Dikshit, dans son comté de New Delhi, pourtant siège de l’élite politique de la capitale. Si huppée soit cette circonscription, il se trouve que la moitié de ses 120 000 électeurs habitent ici et là des entassements d’abris de fortune installés le long des murs d’enceinte des maisons de riches.

Inaccessibilité aux services sociaux, pénurie...

© Presses de l’Université de Montréal, 2015

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search