Version classiqueVersion mobile

L'Inde dans tous ses états

 | 
Guy Taillefer

L'anglais est un tremplin, mais la piscine est vide

L’Inde et ses quatre vérités

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L’ouvrage pourra également être acheté sur les sites des libraires partenaires, aux formats PDF et ePub, si l’éditeur a fait le choix de cette diffusion commerciale. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont proposés sur cette page.

Extrait du texte

Le Papilio buddha est une espèce de papillon menacée de disparition dans les montagnes de l’État du Kerala, dans le sud de l’Inde. C’est aussi le titre – analogique – d’un film indien présenté au FFM de Montréal, dans la catégorie « Regards sur les cinémas du monde ». Un film qui dénonce avec une limpidité radicale la perpétuation de l’oppression de castes et la discrimination sexuelle. Et qui a été reçu par les autorités politiques et institutionnelles indiennes avec une censure féroce.

Qui aime à se faire dire ses quatre vérités ? La classe dominante indienne – qui se confond avec ses hautes castes – veut croire et faire croire que le système de castes est chose du passé (de fait, il a été officiellement aboli) ou, du moins, que l’ouverture économique des vingt dernières années est en train de le faire disparaître. On ne peut pas complètement nier que les choses changent, que l’urbanisation et le développement par croissance néolibérale du PIB en effacent certains contours. Mais si...

© Presses de l’Université de Montréal, 2015

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search