Version classiqueVersion mobile

L'Inde dans tous ses états

 | 
Guy Taillefer

L'étau des castes et de la religion

Pourquoi seulement Vivek Kumar ?

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L’ouvrage pourra également être acheté sur les sites des libraires partenaires, aux formats PDF et ePub, si l’éditeur a fait le choix de cette diffusion commerciale. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont proposés sur cette page.

Extrait du texte

« Une farce, une façade, un canard », dit Vivek Kumar, professeur à la Jawaharlal Nehru University (JNU). Un argument veut que le boom économique de l’Inde, conjugué à son urbanisation et à l’expansion de sa classe moyenne, contribue lentement mais sûrement à faire disparaître l’inique système de castes. Une opinion que le sociologue réfute avec une brique et un fanal.

Au contraire, dit-il, la croissance s’accommode fort bien du système de castes, sinon même le consolide. « Le fait est que, pour un dalit, les stigmates de l’intouchabilité demeurent profondément ancrés dans cette Inde de l’ère technologique que l’on célèbre tant, y compris quand il parvient à bien se débrouiller dans la vie. »

Iconoclaste, ce M. Kumar, lui-même dalit, originaire de Lucknow, capitale de l’Uttar Pradesh, devenu professeur à JNU « par accident » il y a une dizaine d’années, à la faveur de la politique de discrimination positive qui fait depuis l’indépendance l’objet de mesures destinées à améliorer le sor...

© Presses de l’Université de Montréal, 2015

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search