Version classiqueVersion mobile

L'Inde dans tous ses états

 | 
Guy Taillefer

L'étau des castes et de la religion

Dis-moi ce que tu manges

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L’ouvrage pourra également être acheté sur les sites des libraires partenaires, aux formats PDF et ePub, si l’éditeur a fait le choix de cette diffusion commerciale. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont proposés sur cette page.

Extrait du texte

Des étudiants de l’Université Osmania, à Hyderabad, ont récemment organisé un « festival du bœuf » afin qu’il soit ajouté au menu de la cafétéria. L’interdire, ont-ils scandé, c’est du « fascisme alimentaire ». La direction de l’université n’a rien voulu entendre. Le festival organisé par des étudiants dalits a provoqué des violences, c’était à prévoir, des camarades de castes supérieures prenant fort mal cette manifestation d’hérésie contre le dogme brahmane qui sacralise la vache. Dans la foulée, des étudiants de basses castes d’autres campus du pays leur ont emboîté le pas en réclamant à leur tour de pouvoir manger du bœuf à l’école. La contestation a gagné l’Université Jawaharlal Nehru, à Delhi, bastion de la gauche progressiste et laïque.

La consommation de steak comme outil d’affirmation identitaire ? De lutte contre les injustices de castes ? Dis-moi ce que tu manges, je te dirai qui tu es.

L’Inde demeure largement végétarienne, suivant les principes qui organisent la société h...

© Presses de l’Université de Montréal, 2015

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search