Version classiqueVersion mobile

L'Inde dans tous ses états

 | 
Guy Taillefer

La révolution au long cours

Sourde violence devenue assourdissante

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L’ouvrage pourra également être acheté sur les sites des libraires partenaires, aux formats PDF et ePub, si l’éditeur a fait le choix de cette diffusion commerciale. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont proposés sur cette page.

Extrait du texte

Les avocats de deux des quatre hommes condamnés à mort pour le viol et le meurtre de la jeune physiothérapeute de 23 ans étaient devant la Haute Cour de Delhi pour plaider la « fausseté » de la preuve présentée contre leurs clients, pendant qu’à l’extérieur, le premier anniversaire de ce 16 décembre 2012 faisait dans toutes les grandes villes de l’Inde, à commencer par sa capitale, l’objet d’importantes commémorations.

L’une des grandes craintes exprimées en Inde dans la foulée du 16 décembre 2012 était que l’extraordinaire colère collective que ce « viol de trop » a déclenchée se dégonfle aussi vite qu’elle a explosé. Ça n’a pas été le cas. L’Inde a été intimement interpellée. Dans la foulée, de nombreux autres cas de viols abominables sont venus en coups de poignard pendant 2013 remettre en évidence le fait que le harcèlement et la violence sexuels – des mains baladeuses dans les transports collectifs aux fœticides féminins, en passant par les crimes d’honneur, les mariages d’enfan...

© Presses de l’Université de Montréal, 2015

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search