Version classiqueVersion mobile

L'Inde dans tous ses états

 | 
Guy Taillefer

Film catastrophe

Les toilettes de Cyberabad

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L’ouvrage pourra également être acheté sur les sites des libraires partenaires, aux formats PDF et ePub, si l’éditeur a fait le choix de cette diffusion commerciale. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont proposés sur cette page.

Extrait du texte

La filière de l’informatique, grande réussite de l’Inde émergente et moderne, emploie 2,5 millions de personnes dans le pays. La Cyber City d’Hyderabad, capitale de l’Andhra Pradesh, en est l’un des principaux phares, avec Bangalore, dans l’État voisin du Karnataka.

Mais Cyber City (ou HITEC City ou Cyberabad), quartier champignon d’édifices spectaculaires auquel se greffe une large zone résidentielle, a beau abriter les bureaux indiens de multinationales des technologies de l’information comme GE, IBM, Microsoft, Dell, Google et Facebook, il se trouve que la plus grande partie des eaux usées de ses toilettes s’en va directement dans la nature, dénoncent des environnementalistes locaux. Il avait été décidé en 2007 par le gouvernement de construire six nouvelles usines de traitement des déchets à Cyberabad pour répondre à ses problèmes sanitaires croissants. Pas une seule n’est à ce jour entrée en activité.

En conséquence, disent ces environnementalistes, ces eaux usées polluent la nap...

© Presses de l’Université de Montréal, 2015

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search