Version classiqueVersion mobile

L'Inde dans tous ses états

 | 
Guy Taillefer

Film catastrophe

La tyrannie de la mousson

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L’ouvrage pourra également être acheté sur les sites des libraires partenaires, aux formats PDF et ePub, si l’éditeur a fait le choix de cette diffusion commerciale. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont proposés sur cette page.

Extrait du texte

Les jours d’été où les fabricants québécois de nouvelles n’ont pas grand-chose à se mettre sous la dent, ce qui arrive souvent, ils flattent l’émoi collectif dès que l’occasion se présente en inventant une manchette éplorée autour de la « canicule » qui s’abat sur la province. Accompagnée de grosses photos de piscines municipales engorgées. Ils sont bien servis cet été. À tel point en fait que juillet a cette année des accents indiens. Quand même, le spectacle, vu de Delhi, de ce Québec suant à grosses gouttes sous une vague de « chaleur accablante » fait rigoler un peu. Pas besoin d’être Alberto Moravia pour vouloir de temps à autre mettre les points sur les i.

En Inde aussi, la météo pèse considérablement sur les conversations. Sauf que la perspective n’est pas la même. Il fait plus de 40 degrés Celsius dans la plus grande partie du sous-continent indien d’avril à septembre, sept jours sur sept. Le mercure atteint parfois 50 degrés, mais la légende urbaine veut qu’il soit interdit ...

© Presses de l’Université de Montréal, 2015

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search