Version classiqueVersion mobile

L'Inde dans tous ses états

 | 
Guy Taillefer

Les champs de bataille de la démocratie

Sophisme

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L’ouvrage pourra également être acheté sur les sites des libraires partenaires, aux formats PDF et ePub, si l’éditeur a fait le choix de cette diffusion commerciale. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont proposés sur cette page.

Extrait du texte

Il se trouve en général que la mémoire, pour peu qu’on la convoque, éclaire utilement l’actualité. On devrait la convoquer plus souvent. En 1991, Manmohan Singh, alors ministre des Finances, est auréolé pour avoir sauvé du désastre, grâce à une série de mesures de libéralisation, l’économie indienne mise K.O. par la mort de l’ami soviétique. L’année suivante, raconte l’historien Ramachandra Guha dans un papier sombrement intitulé Terminal Damage, M. Singh prononce un discours sur « l’environnement et les nouvelles politiques économiques » dans lequel il se déclare « convaincu » que la levée des contrôles bureaucratiques qui étouffent l’activité économique indienne va « puissamment » contribuer à réduire la pauvreté et à protéger l’environnement.

Les vingt dernières années ont amplement démontré qu’en matière d’environnement, c’était pur sophisme. « La libéralisation n’a pas amélioré notre situation environnementale, écrit Guha. Au contraire, les écosystèmes ont continué à se détérior...

© Presses de l’Université de Montréal, 2015

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search