Version classiqueVersion mobile

Histoire du livre et de l'imprimé au Canada, Volume I

 | 
Patricia Fleming
, 
Gilles Gallichan
, 
Yvan Lamonde

Remerciements

Texte intégral

1Le projet Histoire du livre et de l’imprimé au Canada/History of the Book in Canada tient à exprimer sa gratitude au Conseil de recherches en sciences humaines du Canada, qui finance ses activités dans le cadre des Grands travaux de recherche concertée depuis l’an 2000 et jusqu’en 2006. Cette subvention nous a permis d’organiser des colloques à Vancouver, à Regina, à Toronto et à Montréal pour les directeurs, auteurs, étudiants et collègues associés à notre projet, de recruter des boursiers postdoctoraux pour chacun des volumes et de fournir des assistants de recherche à toutes nos équipes. L’enthousiasme avec lequel ces étudiants diplômés collaborent à l’élaboration des volumes et au montage des bases de données fait chaque jour les délices des sept directeurs du projet.

2Nous remercions également les universités et lieu qui hébergent nos équipes de recherche : la Simon Fraser University, la University of Regina, la University of Toronto, l’Université McGill, l’Université de Sherbrooke, la Dalhousie University et la Bibliothèque de l’Assemblée nationale du Québec. Nous sommes particulièrement redevables à Susan Brown et Kathy Shyjak de la Faculty of Information Studies, University of Toronto, centre nerveux du projet et du volume I.

3Parmi les membres des comités consultatif et éditorial du projet, Leslie Howsam, Germaine Warkentin et Bruce Whiteman méritent une mention spéciale pour leur contribution à la planification des travaux, de même que Francess Halpenny pour ses précieux conseils à l’équipe torontoise. Joan Winearls nous a fait profiter de son expertise dans l’élaboration des cartes du volume I, Sandra Alston s’est jointe à l’équipe à un moment critique de l’édition de la base « Imprimés canadiens avant 1840/Canadian Imprints to 1840 » et Mary F. Williamson nous a aidés à trouver des illustrations. Les directeurs du volume I ont pu compter sur la compétence et le jugement de trois éditrices : Elizabeth Hulse à Toronto pour la version anglaise et, aux Presses de l’Université de Montréal, Bettina Cenerelli (éditrice) et Yzabelle Martineau (chargée de projet). La traduction du volume I a bénéficié d’une subvention du Conseil des arts du Canada ; Käthe Rothe et Wendi Petersen ont réalisé l’adaptation des textes français en anglais, Dominique Bouchard et Jean Chapdelaine Gagnon, le transfert de l’anglais au français.

4Nos éditeurs, University of Toronto Press et Les Presses de l’Université de Montréal, nous ont appuyés sans réserve dès les premières étapes de planification. Nous sommes grandement redevables à Antoine Del Busso (directeur général) et à René Bonenfant (éditeur) aux PUM ainsi qu’à Bill Harnum (senior vice-president, scholarly publishing), à Siobhan McMenemy (editor), à Frances Mundy (managing editor) et à Ani Deyirmenjian (production manager) chez UTP. Ken Lewis a effectué une méticuleuse révision du texte et Val Cooke a fait une mise en pages inspirée.

5Tout au long de cette entreprise, nous avons beaucoup compté sur la coopération des bibliothèques et des archives, au Canada et à l’étranger. Nous avons ainsi contracté une lourde dette envers Karen Smith et John Macleod de Halifax, Suzanne Ledoux de la Bibliothèque nationale du Québec, Elaine Hoag, Jim Burant et Patricia Kennedy de Bibliothèque et Archives Canada. À Toronto, l’équipe du Dictionnaire biographique du Canada nous a généreusement donné accès à ses dossiers.

6Cheville ouvrière du projet, Judy Donnelly s’occupe tout à la fois de l’administration et des finances, de la recherche et des communications. Elle a supervisé la production du volume I et a négocié les droits de reproduction de ses illustrations. Toute l’équipe profite de son enthousiasme et de son dévouement.

7Notre dette la plus lourde, c’est toutefois celle que nous avons envers les auteurs des textes de ce premier volume et de ceux qui suivront. En partageant leurs méthodes et leurs données, ils sont sortis des sentiers battus et ont ouvert, avec l’aide des directeurs du projet, des voies nouvelles à l’histoire du livre et de l’imprimé au Canada.

© Presses de l’Université de Montréal, 2004

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Cette publication numérique est issue d’un traitement automatique par reconnaissance optique de caractères.

Acheter

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search