Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Leibniz et Diderot

 | 
Christian Leduc
, 
François Pépin
, 
Anne-Lise Rey
, 
et al.

V. Esthétique et théorie de la conscience

Diderot et les « Méditations rationnelles » de Leibniz : hasards et fortunes d’un détournement

Marine Picon

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

On s’efforcera ici de rendre compte de la section de l’article « Leibnitzianisme » de l’Encyclopédie intitulée « Principes des méditations rationnelles de Leibnitz »1. On sait que la source première de ce texte de Diderot est l’article publié par Leibniz en 1684 dans les Acta Eruditorum de Leipzig sous le titre Meditationes de cognitione, veritate, et ideis, article largement reproduit par Jakob Brucker dans le chapitre que son Historia critica philosophiae consacre à Leibniz2.

Comme le notait Claire Fauvergue, les « digressions » qui, dans les articles d’histoire de la philosophie de l’Encyclopédie, constituent l’apport original de Diderot par rapport à Brucker sont « particulièrement présentes dans l’article Leibnitzianisme »3. Mais ces commentaires, signalés par l’usage des italiques, sont regroupés dans la partie de l’article intitulée « Métaphysique de Leibniz », et consacrée aux thèses de la Monadologie4. Par contraste ressort le faible intérêt de Diderot, voire son indifférenc...

Auteur

ENS de Lyon

© Presses de l’Université de Montréal, 2015

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Acheter

Volume papier

amazon.fr