Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Leibniz et Diderot

 | 
Christian Leduc
, 
François Pépin
, 
Anne-Lise Rey
, 
et al.

IV. L'organisme et le vivant

Diderot et le couple leibnizien monade et corps organique

François Duchesneau

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

Diderot philosophe a eu souvent recours à des concepts qui s’apparentent aux concepts leibniziens de monade et de corps organique. Il s’est par ailleurs intéressé, comme Leibniz en son temps, aux méthodes et aux principes de la physiologie, de l’histoire naturelle et de la médecine. Or quelles transformations par rapport à la théorie leibnizienne de l’organisation vitale ont caractérisé l’œuvre de Diderot en ce qui concerne le vivant ? L’analyse que je projette portera sur la réduction au physique du concept de monade et sur la réinterprétation corrélative du modèle leibnizien de l’organisme. Ces points requièrent que l’on retrace certains développements philosophiques et scientifiques qui se sont opérés dans la postérité de Leibniz et que l’on établisse les métamorphoses que Diderot a fait subir aux concepts néo-leibniziens qu’il intègre à sa conception des êtres vivants.

Au sujet de la postérité de Leibniz, l’un des paradoxes provient du fait qu’au siècle des Lumières, le rejet du ...

Auteur

Université de Montréal

© Presses de l’Université de Montréal, 2015

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Acheter

Volume papier

amazon.fr