Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Leibniz et Diderot

 | 
Christian Leduc
, 
François Pépin
, 
Anne-Lise Rey
, 
et al.

III. La philosophie de la connaissance

L’analogie leibnizienne dans le débat entre Diderot et Maupertuis

Christian Leduc

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

Du point de vue de la connaissance, les approches de Leibniz et de Diderot présentent des similarités notables. En particulier, les deux font largement usage de principes conjecturaux dans l’établissement des vérités scientifiques et philosophiques. Sur cet aspect, plusieurs recoupements seraient à exhiber, par exemple entre les Nouveaux essais sur l’entendement humain et les Pensées sur l’interprétation de la nature. L’hypothèse constitue dans les deux ouvrages un outil de découverte essentiel à l’élaboration des doctrines1. Un deuxième élément de similitude, que je souhaite analyser dans le présent article, concerne plutôt les arguments par analogie. Leibniz et Diderot emploient abondamment l’analogie pour étayer, voire démontrer leurs thèses, qu’elles soient métaphysiques, mathématiques ou autres. Le cas leibnizien est manifeste : dans plusieurs ouvrages, l’analogie joue un rôle central dans la méthode de découverte ou de confirmation des vérités. On peut notamment penser aux pas...

Auteur

Université de Montréal

© Presses de l’Université de Montréal, 2015

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Acheter

Volume papier

amazon.fr