Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Leibniz et Diderot

 | 
Christian Leduc
, 
François Pépin
, 
Anne-Lise Rey
, 
et al.

Avant-propos

Christian Leduc, François Pépin, Anne-Lise Rey et Mitia Rioux-Beaulne

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

Il est difficile de déterminer de manière exacte ce que Diderot a lu et étudié de l’œuvre leibnizienne – dont seule une petite partie, on le sait, est disponible au XVIIIe siècle – et à quel point celle-ci a été une source d’inspiration. Le problème s’applique à de nombreux cas, dont celui, à notre avis particulièrement éclairant, des Nouveaux Essais sur l’entendement humain, publiés de façon posthume par Raspe en 1765 et que Diderot aurait très certainement pu consulter étant donné son intérêt avéré pour le leibnizianisme depuis au moins les années 1740. Le Rêve de d’Alembert, dont la rédaction suit de quelques années cette publication, comprend d’ailleurs des thèmes similaires, en particulier quant aux propriétés de la matière et du vivant, aux concepts de conscience et de mémoire, aux principes de continuité et des indiscernables. Il serait par conséquent en partie fondé de faire un rapprochement entre les thèses leibniziennes et diderotiennes sur la base d’une connaissance du co...

Auteurs

Professeur au Département de philosophie de l’Université de Montréal

Enseignant en classes préparatoires au Lycée Louis-Le-Grand, à Paris

Maître de conférences à l’Université de Lille 1

Professeur au Département de philosophie de l’Université d’Ottawa

© Presses de l’Université de Montréal, 2015

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Acheter

Volume papier

amazon.fr