Version classiqueVersion mobile

Elles étaient seize

 | 
Linda Kay

Épilogue

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L’ouvrage pourra également être acheté sur les sites des libraires partenaires, aux formats PDF et ePub, si l’éditeur a fait le choix de cette diffusion commerciale. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont proposés sur cette page.

Extrait du texte

C’étaient mes amies et elles ont toutes disparu, le Canada s’en trouve appauvri, et moi aussi. Il me reste le privilège d’avoir connu leur amitié et je suis certaine que le Canadian Women’s Press Club d’aujourd’hui reconnaît tout ce qu’il doit à ces devancières exceptionnellement douées.
Gertrude Balmer Watt1.

Les seize femmes qui firent le voyage à Saint-Louis il y a plus d’un siècle amorcèrent avec le Canadian Women’s Press Club une remarquable aventure collective. Chacune de ces femmes, ai-je découvert au cours de mes recherches, avait aussi sa propre histoire qui mériterait d’être contée, même si ce qu’on en sait reste souvent sommaire et incomplet. Voici donc de brefs résumés des vies de ces seize pionnières. Je les présente dans l’ordre chronologique de leur décès et j’y ajoute celle de leur parrain George Ham.

Robertine Barry

La première femme embauchée comme journaliste par un périodique québécois et la première vice-présidente du CWPC mourut subitement en janvier 1910. La cause...

© Presses de l’Université de Montréal, 2015

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search