Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Imaginaire social et folie littéraire

 | 
Pierre Popovic

Notice

Texte intégral

1Plusieurs des chapitres de ce livre ont connu de premières versions publiées dans des revues ou des collectifs. Ces versions ont été entièrement revues et transformées dans le présent essai. Les modifications apportées ont été très considérables et ont souvent changé du tout au tout la lecture des textes. Seule la nouvelle forme qui leur est donnée ici a dorénavant l’aval de l’auteur. Qui voudrait voir les premières moutures les trouverait aux enseignes suivantes :

2« L’appétit monstre de Paulin Gagne », dans Beate Ochsner (dir.), Jarry : le monstre 1900/Jarry : Das Monster 1900, Aachen, Shaker Verlag, 2002, p. 55-65 ;

3« Écrivains et philosophes à lier. Paulin Gagne, Descartes, Rousseau, Pascal, la folie et le positivisme », dans Érik Vigneault et Pierre Popovic (dir.), Les dérèglements de l’art, Montréal, Presses de l’Université de Montréal, 2000, p. 147-167 ;

4« Hommages collatéraux. Archéologie d’une catégorie indiscrète : le fou littéraire, l’excentrique (Nodier, Champfleury, Queneau, Blavier) », dans Denis Saint-Jacques (dir.), Que vaut la littérature ?, Québec, Éditions Nota bene, 2000, p. 161-185 ;

5« Paulin Gagne, le poète qui faisait rire de lui », Tangence, no 53 (décembre 1996), p. 76-101.

6Les recherches qui ont mené au présent ouvrage ont bénéficié du soutien financier du Conseil de recherches en sciences humaines du Canada. Elles ont aussi reçu l’appui des Services de la recherche et du Département des littératures de langue française de l’Université de Montréal.

© Presses de l’Université de Montréal, 2008

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540