Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Imaginaire social et folie littéraire

 | 
Pierre Popovic

Éléments de bibliographie

Texte intégral

1. Corpus primaire

1.1. Œuvres d’Élise Moreau et de Paulin Gagne

Voir l’« Annexe » ci-dessous.

1.2. Autres textes considérés

« Les anthropophages sacrés ou Petite esquisse des meurtres commis ou occasionnés par les ministres d’un dieu de paix », dans Le cri de la raison et de la politique, en faveur des Avignonais ; ou réflexions d’un patriote clairvoyant, adressées à la nation française, no 1, [1790], Imprimerie d’Henri VI, 12 p.

Arpentigny, Capitaine Stanislas d’, La chirognomonie ou l’art de reconnaître les tendances de l’intelligence d’après les formes de la main, Paris, Le Clère, 1843, 352 p.

Audiffrent, Georges, Des maladies du cerveau et de l’innervation, d’après Auguste Comte, Paris, Ernest Leroux Éditeur, 1874, 939 p.

Balzac, Honoré de, Le père Goriot. Chronologie et préface par Pierre Citron, Paris, Garnier-Flammarion, 1966, 254 p.

Baudelaire, Charles, Œuvres complètes. Préface de Claude Roy. Notice et notes de Michel Jamet, Paris, Robert Laffont, 1980, 1003 p.

Béranger, Pierre-Jean de, Œuvres complètes, Paris, Perrotin Éditeur, 1851, 2 vol.

Berbiguier de Terre-Neuve du Thym, Alexis, Les farfadets ou tous les démons ne sont pas de l’autre monde, Grenoble, Jérôme Millon, 1990, 667 p.

Boismont, Alexandre-Jacques-François Brière de, Du suicide et de la folie suicide : considérés dans leurs rapports avec la statistique, la médecine et la philosophie, Paris, Germer-Baillière, 1856, 663 p.

Chateaubriand, François-René de, Mémoires d’outre-tombe, Paris, le Livre de poche, 1964, 3 vol.

Chateaubriand, François-René de, Atala. René. Chronologie et préface par Pierre Reboul, Paris, GF-Flammarion, 1964, 176 p.

Colet, Louise, Fleurs du midi. Poésies, Paris, Dumont, 1836, 304 p.

Commerson, Un million de bouffonneries ou le blagorama français, Paris, Passard, Libraire-Éditeur, 1854, 504 p.

Comte, Auguste, Système de politique positive ou traité de sociologie, instituant la religion de l’humanité. Tome premier, contenant le discours préliminaire, et l’introduction fondamentale, Paris, Librairie scientifique-industrielle de L. Mathias, et chez Carilian-Gœury et Vor Dalmont, juillet 1851, 748 p.

Comte, Auguste, Système de politique positive ou traité de sociologie, instituant la religion de l’humanité. Tome quatrième et dernier, contenant le tableau synthétique de l’avenir humain suivi d’un Appendice, Paris, Librairie scientifique-industrielle de L. Mathias, et chez Carilian-Gœury et Vor Dalmont, août 1854, 565 p. et 265 p.

Comte, Auguste, Correspondance générale et Confessions. Tome VI. 1851-1852. Textes établis par Paulo E. de Benêdo Carneiro et présentés par Paul Arbousse-Bastide, Paris, EHESS / Vrin, 1984, 491 p.

Defontenay, Charlemagne-Ischir, Star ou Psy de Cassiopée, histoire merveilleuse de l’un des mondes de l’espace, Paris, Denoël, 1972, 252 p.

Dubois-Bergeron, P., Le nouveau projet de loi sur la police de la presse reformé par la charte, en la triple nécessité, si l’on ne veut pas que tout périsse, la religion, la monarchie, l’ordre social tout entier… Nécessité de rétablir la législation sur la presse en parfaite harmonie avec la loi fondamentale ; nécessité d’un jury littéraire pour prévenir les abus de la presse, et d’une cour spéciale pour en poursuivre et juger les crimes et délits ; nécessité de soustraire à la curiosité publique les écrits simples ou séditieux, diffamatoires ou obscurs, et d’en retirer le plus grand nombre possible de la circulation sans secours ni violences, Paris, Imprimerie de A. Pihan Delaforest, 21 février 1827, 40 p.

Dupont, Pierre, Le chant des ouvriers, [s.l.], [s.é.], [1850], [2] p.

Escousse, Victor et Auguste Lebras, Raymond, Paris, Quoy, libraireéditeur, 1832, [55 p.].

Flaubert, Gustave, Correspondance. II (juillet 1851-décembre 1858). Édition établie, présentée et annotée par Jean Bruneau, Paris, Gallimard, coll. « Bibliothèque de la Pléiade », 1980, 1534 p.

Flaubert, Gustave, Salammbô. Préface de Pascaline Mourier-Casile. Dossier historique et littéraire par Claude Aziza, Paris, Pocket, 1995, 502 p.

Fouquier, A[rmand], Petite collection historique illustrée des causes célèbres. Tome premier. L’enfant de la Villette. Papavoine. Huguette Cornier. Lacenaire, François et Avril. Léger l’Anthropophage, Paris, H. Lebrun, 1869, 288 p.

Fournel, Victor, Les rues du Vieux Paris. Galerie populaire et pittoresque. Ouvrage illustré de 165 gravures sur bois, Paris, Firmin-Didot, 1879, 663 p.

Fournel, Victor, Les cris de Paris. Types et physionomies d’autrefois. Ouvrage accompagné de 70 gravures, Paris, Firmon-Didot, 1887, 221 p.

Fournier, Édouard, Souvenirs poétiques de l’école romantique (1825 à 1840) précédés d’une notice biographique sur chacun des auteurs contenus dans le volume. 4 portraits sur acier par M. Nargeot, Paris, Laplace, Sanchez & Cie, 1880, 536 p.

Gaume, Mgr, La Révolution. Recherches historiques, Paris, Société de Saint-Paul, 1877 (rééd.), 180 p.

Géraud, P., L’unitéisme, religion universelle, traité d’organisation sociale, Paris, Imprimerie de Vve Zabicha, 1881, 538 p.

Hugo, Victor, Chants du crépuscule, Bruxelles, A. Wahlen, 1836, 288 p.

Hugo, Victor, Les misérables. Notice et notes de Guy et Annette Rosa, Paris, Robert Laffont, coll. « Bouquins », 1985, 1270 p.

Journet, Jean, Cris et soupirs, Bruxelles, Librairie belge-française, 1840, 1re et 2e série, [s.p.].

Journet, Jean, Cri d’indignation. Cri de délivrance. Cri suprême, appel aux honnêtes gens, Paris, Charpentier, 1846, 16 p., 17 p. et 123 p.

Journet, Jean, Poésies et chants harmoniens, Paris, À la Librairie universelle de Joubert, Passage du saumon, 2, et chez l’Auteur, rue de Seine, 38, juin 1857, 205 p.

Journet, Jean, Résurrection sociale universelle. Cris et soupirs, Paris, Librairie sociale, 1841, 3 vol.

Karr, Alphonse, La maison close, Paris, Michel Lévy Frères, 1869, 220 p.

Larchey, Lorédan, Mémorial illustré des deux sièges de Paris. 1870-1871, Paris, Librairie du Moniteur universel, 1874, 72 p.

Larchey, Lorédan, Gens singuliers, Paris, F. Henry, 1867, 204 p.

Lélut, Louis-Francisque, L’amulette de Pascal, pour servir à l’histoire des hallucinations, Paris, Baillière, 1846, 372 p.

Martin, Casimir, Orgie et suicide, Paris, Au Palais-Royal, chez tous les marchands de nouveautés, 1840, 25 p.

Maupassant, Guy de, Contes et nouvelles, Paris, Robert Laffont, 1988, 1156 p.

Michelet, Jules, Journal. Tome II (1849-1860). Texte intégral, établi sur les manuscrits autographes et publié pour la première fois, avec une introduction, des notes et de nombreux documents inédits par Paul Viallaneix, Paris, Gallimard, 1962, 837 p.

Migne, M. l’abbé, Satan, ses pompes et ses œuvres, ou discours sur les désordres ordinaires du monde, sapant toutes les vertus et innocentant tous les vices. Tome unique, Paris, J.-P. Migne Éditeur, 1866, 1432 p.

Nerval, Gérard de, Les illuminés. Édition présentée, établie et annotée par Max Milner, Paris, Gallimard, 1976, 441 p.

Nerval, Gérard de, Les filles du feu. La Pandora. Aurélia. Texte présenté et annoté par Béatrice Didier, Paris, Gallimard, 1998, 439 p.

Nodier, Charles, Bibliographie des fous et De quelques livres excentriques, dans L’amateur de livres précédé du Bibliomane, de Bibliographie des fous et De la monomanie réflective, édition présentée par Jean-Luc Steinmetz, Pantin, Le Castor Astral, 1993, 136 p.

Œuvres de Saint-Simon et d’Enfantin publiées par les membres du Conseil institué par Enfantin pour l’exécution de ses dernières volontés et précédées de deux notices historiques. vol. 1, Paris, E. Dentu, 1865, 224 p.

Panégyrique de Marat, prononcé, devant une nombreuse assemblée, le 15 Germinal, dans l’antre qui lui servait d’asile dans les tems difficiles, par le Docteur Cannibale vice Président perpétuel des Jacobins, [Paris], Imprimerie Forget, An III, 70 p.

Rabbe, Alphonse, Album d’un pessimiste suivi de Portefeuille d’un pessimiste, Paris, José Corti, 1991, 357 p.

Renan, Ernest, L’avenir de la science : pensées de 1848, Paris, Lévy, 1890, 541 p.

Rimbaud, Lautréamont, Corbière, Cros. Œuvres poétiques complètes, Paris, Robert Laffont, 1980, 952 p.

Romieu, Mme (Marie Sincère), La femme au XIXe siècle, Paris, Amyot Éditeur, 1858, 386 p.

Rousseau, Jean-Jacques, Julie ou la nouvelle Héloïse. Édition présentée, établie et annotée par Henri Coulet, Paris, Gallimard, coll. « Folio », 1993, 2 vol.

Routhier, Adolphe-Basile, Causeries du dimanche, Montréal, Beauchemin et Valois, 1871, 294 p.

Saint-Bonnet, Antoine Blanc de, L’infaillibilité, Paris, Dentu, 1861, 520 p. (rééd. : Nouvelles éditions latines, 1956).

Saint-Bonnet, Antoine Blanc de, La douleur. Introduction de Raymond Christoflour, Paris, Le Club du livre rare, 1961, 257 p.

Sand, George, Lélia, dans Romans 1830. Indiana. Valentine. Lélia. Le secrétaire intime. Leone Leoni. Jacques. Mauprat. Un hiver à Majorque. Préface de Marie-Madeleine Fragonard, Paris, Presses de la Cité / Omnibus, 1991, 1349 p.

Sand, George, Correspondance. Textes réunis, classés et annotés par Georges Lubin. Tome XIV (Juillet 1856-Juin 1858), Paris, Clasiques Garnier, 1979, 908 p.

Séché, Alphonse, Les poètes-misère. Malfilâtre / Gilbert / Imbert Galloix / Auguste Le Bras / Victor Escousse / Élisa Mercœur / Émile Roullaud / Hégésippe Moreau / Aloysius Bertrand / Louis Berthaud / J[ean]-P[ierre] Veyrat / Albert Glatigny / Emmanuel Signoret. Choix de poésies, Paris, Louis Michaud, [s. d.], 159 p.

Ségur, Mgr de, La révolution expliquée aux jeunes gens, Paris, Éditions du Trident, 1997, 147 p.

Sémérie, Eugène, Des symptômes intellectuels de la folie, Paris, Ernest Leroux Éditeur, 1875, 139 p.

Staël, Mme de, De l’influence des passions suivi de Réflexions sur le suicide. Préface de Chantal Thomas, Paris, Rivages poche / Petite Bibliothèque, 2000, 320 p.

Swift, Jonathan, Modeste proposition pour empêcher les enfants pauvres d’être à la charge de leurs parents ou de leur pays et pour les rendre utiles au public ; suivi de Proposition d’attribution d’insignes aux mendiants de toutes les paroisses de Dublin par le doyen de Saint-Patrick, Paris, Mille et une nuits, 2001, 62 p.

Thulié, Jean-Baptiste-Henri, Étude sur le délire aigu sans lésion, Paris, Delahaye, 1865, 124 p.

Tocqueville, Alexis-Charles-Henri de, L’Ancien Régime et la Révolution. Préface, notes, bibliographie, chronologie par Françoise Mélonio, Paris, GF Flammarion, 1988, 411 p.

Vermersch, Eugène, Les hommes du jour. Première série 150 portraits, Paris, Madre, Libraire, 10, rue du Croissant, [s.d.], 91 p.

Viennet, Jean-Pons-Guillaume, Épître aux chiffonniers sur les crimes de la presse, Paris, A. Dupont, 1827, 15 p.

Villenave, Théodore, Escousse et Lebras ou le double suicide, Paris, Moutardier, 1832, 16 p.

Vigny, Alfred de, Chatterton. Quitte pour la peur. Chronologie et introduction par François Germain, Paris, Garnier-Flammarion, 1968, 188 p.

2. Bibliographie secondaire

2.1. Théorie, histoire et critique littéraires

Angenot, Marc, Le roman populaire : recherches en paralittérature, Montréal, Presses de l’Université du Québec, 1975, 145 p.

Angenot, Marc, 1889. Un état du discours social, Longueuil, Le Préambule, coll. « L’univers des discours », 1990, 1167 p.

Angenot, Marc, Le marxisme dans les grands récits. Essai d’analyse du discours, Sainte-Foy (Québec) / Paris, Presses de l’Université Laval / L’Harmattan, 2005, 466 p.

Balayé, Simone et Mariella Vianello Bonifacio, « L’histoire de l’œuvre », dans Mme de Staël, Dix années d’exil, Paris, Fayard, 1996, p. 7-41.

Barthes, Roland, Fragments d’un discours amoureux, Paris, Seuil, 1977, 280 p.

Belleau, André, « Portrait du prof en jeune littératurologue (circa 1979, détails) », Liberté, no 127 (janvier-février 1980), p. 29-33.

Benjamin, Walter, Charles Baudelaire. Un poète lyrique à l’apogée du capitalisme. Préface et traduction de Jean Lacoste, Paris, Petite Bibliothèque Payot, 1982, 286 p.

Benjamin, Walter, Paris, capitale du XIXe siècle. Le livre des passages. Traduit de l’allemand par Jean Lacoste d’après l’édition originale établie par Rolf Tiedemann, Paris, Les Éditions de Cerf, 1989, 972 p.

Biron, Michel et Pierre Popovic (dir.), Écrire la pauvreté, Toronto, Éditions du Gref, 1996, 389 p.

Bleton, Paul, Les anges de Machiavel : essai sur le roman d’espionnage, Québec, Nuit blanche, 1995, 358 p.

Brissette, Pascal, La malédiction littéraire. Du poète crotté au génie malheureux, Montréal, Presses de l’Université de Montréal, coll. « Socius », 2005, 410 p.

Carlut, Charles, La correspondance de Flaubert. Étude et réception critique, Paris, A. G. Nizet, 1968, 826 p.

Charaudeau, Patrick, « Une problématique discursive de l’émotion. À propos des effets de pathémisation à la télévision », dans Christian Plantin, Marianne Doury et Véronique Traverso (dir.), Les émotions dans les interactions, Lyon, Presses universitaires de Lyon, 2000, p. 125-155.

Couégnas, Daniel, Introduction à la paralittérature, Paris, Seuil, 1992, 200 p.

D’haen, Theo (dir.), Convention and Innovation in Literature, Amsterdam, J. Benjamin, 1989, 434 p.

Darnton, Robert, Gens de lettres, gens du livre. Traduit de l’anglais par Marie-Alyx Revellat, Paris, Odile Jacob, 1992, 302 p.

David, Sylvain-Christian, Philoxène Boyer : un sale ami de Baudelaire, Paris, Ramsay, 1987, 413 p.

Delon, Michel, « Quelques remarques sur les objets de l’histoire littéraire en France aujourd’hui », Revue d’histoire littéraire de la France (« Colloque du centenaire. L’histoire littéraire hier, aujourd’hui et demain. Actes du Colloque des 17 et 18 novembre 1994 »), vol. 95, no 6 (décembre 1995), p. 171-175.

Diaz, José-Luis, « L’aigle et le cygne au temps des poètes mourants », Revue d’histoire littéraire de la France, vol. 92, no 5 (septembre-octobre 1992), p. 828-845.

Diaz, José-Luis Diaz, « “La nuit sera noire et blanche”. Lettres de suicidés de l’époque romantique », dans André Magnan (dir.), Expériences limites de l’épistolaire. Lettres d’exil, d’enfermement, de folie. Actes du Colloque de Caen, 16-18 juin 1991, Paris, Honoré Champion, 1993, p. 157-174.

Dubois, Jacques, « L’affreux Javert. The champ you love to hate », dans Lucien Dällenbach et Laurent Jenny (dir.), Hugo dans les marges, Genève, Zoé, 1985, p. 9-34.

Duchet, Claude, « Pour une sociocritique ou variations sur un incipit », Littérature, no 1 (1971), p. 5-14.

Eco, Umberto, De Superman au surhomme. Traduit de l’italien par Myriem Bouzaher, Paris, Grasset, 1993, 245 p.

Fugier, Anne-Martin, Les romantiques. Figures de L’artiste. 1820-1848, Paris, Hachette Littératures, 1998, 420 p.

Fumaroli, Marc, « Chateaubriand et Rousseau », dans Jean-Claude Berchet (dir.), Chateaubriand. Le tremblement du temps, Toulouse, Presses universitaires du Mirail, 1994, p. 201-221.

Goulemot, Jean M. et Daniel Oster, Gens de lettres, écrivains et bohèmes, 1630-1900, Paris, Minerve, 1992, 199 p.

Grivel, Charles, Fantastique-fiction, Paris, Presses universitaires de France, 1992, 254 p.

Grivel, Charles, « La parole excentrique », dans Michael Einfalt et al. (dir.), Intellektuelle Redlichkeit-Intégrité intellectuelle. Literatur-Geschichte-Kultur, Heidelberg, Universitätsverlag, 2005, p. 145-156.

Jost, François, « Littérature et suicide de Werther à Madame Bovary », dans Revue de littérature comparée, 1968 / 2 (42e année), p. 161-198.

Labarthe, Patrick, Baudelaire et la tradition de l’allégorie, Genève, Librairie Droz, 1999, 700 p.

Lacassin, Francis, Mythologie du roman policier, Paris, Christian Bourgois, 1993, 542 p.

Lacroix, Michel, De la beauté comme violence. L’esthétique du fascisme français, 1919-1939, Montréal, Presses de l’Université de Montréal, coll. « Socius », 2004, 390 p.

Leclerc, Yvan, Crimes écrits. La littérature en procès au XIXe siècle, Paris, Plon, 1991, 447 p.

Lefrère, Jean-Jacques, Les saisons littéraires de Rodolphe Darzens, Paris, Fayard, 1998, 779 p.

Le Goff, Jacques, Héros et Merveilles du Moyen Âge, Paris, Seuil, 2005, 240 p.

Lestringant, Frank, Le cannibale : grandeur et décadence, Paris, Perrin, 1994, 319 p.

Marcandier-Colard, Christine, Crimes de sang et scènes capitales : essai sur l’esthétique romantique de la violence, Paris, Presses universitaires de France, 1998, 298 p.

Melançon, Benoît, « Écrire Maurice Richard. Culture savante, culture populaire, culture sportive », Globe. Revue internationale d’études québécoises, vol. 9, no 2 (2006 [2007]), p. 109-135.

Meltzer, Françoise, Hot Property: The Stakes and Claims of Literary Originality, Chicago, University of Chicago Press, 1994, 171 p.

Mortier, Roland, L’originalité : une nouvelle catégorie esthétique au Siècle des lumières, Genève, Droz, 1982, 218 p.

Mouralis, Bernard, Les contre-littératures, Paris, Presses universitaires de France, 1975, 206 p.

Planté, Christine, « La parole souverainement révoltante de Claire Démar », dans Alain Corbin, Jacqueline Lalouette et Michèle Riot-Sarcey (dir.), Femmes dans la Cité. 1815-1871, Grâne, Créaphis, 1997, p. 481-494.

Plaza, Monique, Écriture et folie, Paris, Presses universitaires de France, 1986, 217 p.

Praz, Mario, La chair, la mort et le diable dans la littérature du XIXe siècle. Le romantisme noir. Traduit de l’italien par Constance Thompson Pasquali, Paris, Denoël, 1998, 492 p.

Rouvre, Charles de, L’amoureuse histoire d’Auguste Comte et de Clotilde de Vaux, Paris, Calmann-Lévy, 1917, 473 p.

Saint-Jacques, Denis et Roger de la Garde (dir.), Les pratiques culturelles de grande consommation : le marché francophone, Québec, Nuit blanche, 1992, 253 p.

Schopp, Claude, La gloire de Victor Escousse, Champigny-sur-Marne, Digraphe-Éditeur, 1996, 190 p.

Starobinski, Jean, « Suicide et mélancolie chez Madame de Staël », dans Madame de Staël et l’Europe. Colloque de Coppet, 18-24 juillet 1966, Paris, Klincksieck, 1970, 398 p.

Tétu, Jean-François, Louise Colet. Memoranda (1851-1852) et Extraits de la correspondance, p. 125-196, dans Roger Bellet (dir.), La femme de lettres au XIXe siècle. Autour de Louise Colet, Lyon, Presses universitaires de Lyon, 1982, 320 p.

Thérive, André, Clotilde de Vaux ou la déesse morte, Paris, Albin Michel, 1957, 294 p.

Thibaudet, Albert, Gustave Flaubert, Paris, Gallimard, 1982, 303 p.

Thiesse, Anne-Marie, Le roman du quotidien : lectures et lecteurs populaires à la Belle Époque, Paris, Le Chemin vert, 1984, 270 p.

Wartelle, Jean-Claude, L’héritage d’Auguste Comte. Histoire de « l’église positiviste » (1849-1946), Paris / Budapest / Turin, L’Harmattan, 2001, 394 p.

Wieclawik, Lucienne de, Alphonse Rabbe dans la mêlée politique et littéraire de la Restauration, Paris, Imprimerie Nizet, 1963, 595 p.

2.2. Généralités (histoire, sociologie)

Anceau, Éric, Comprendre le second Empire, [Saint-Sulpice-les-Feuilles], Saint-Sulpice Éditions, 1999, 191 p.

Bernheim, Pierre-Antoine et Guy Stavridès, Cannibales !, Paris, Plon, 1992, 418 p.

Bierman, John, Napoleon III and His Carnival Empire, New York, St. Martin’s Press, 1988, 439 p.

Bordonove, Georges, Napoléon III, Paris, Pygmalion, 1998, 456 p.

Bruyère-Ostells, Walter, Napoléon III et le second Empire, Paris, Vuibert, 2004, 330 p.

Castel, Pierre-Henri, La querelle de l’hystérie. La formation du discours psychopathologique en France (1881-1913), Paris, Presses universitaires de France, coll. « Bibliothèque du Collège international de philosophie », 1998, 349 p.

Dansette, Adrien, Louis-Napoléon à la conquête du pouvoir ; histoire du second Empire, Paris, Hachette, 1961, 419 p.

Delord, Taxile, Histoire du second Empire. 1848-1869, Paris / Londres / New York, G. Ballière, 1869, 6 vol.

Duveau, Georges, La vie ouvrière en France sous le second Empire, Paris, Gallimard, 1946 (3e éd.), 605 p.

Foucault, Michel, Histoire de la folie à l’âge classique, suivi de Mon corps, ce papier, ce feu ; La folie, l’absence d’œuvre, Paris, Gallimard, 1972 (nouvelle édition), 1972, 621 p.

Goldstein, Jan, Consoler et classifier. L’essor de la psychiatrie française, Le Plessis-Robinson, Institut Synthélabo, coll. « Les empêcheurs de penser en rond », 1997, 502 p.

Minois, Georges, Histoire du suicide. La société occidentale face à la mort volontaire, Paris, Fayard, 1995, 421 p.

Moron, Pierre, Le suicide, Paris, Presses universitaires de France, coll. « Que sais-je ? », 1993 (5e éd.), 127 p.

Oster, Daniel et Jean M. Goulemot, La vie parisienne. Anthologie des mœurs du XIXe siècle, Paris, Sand / Conti, 1989, 354 p.

Pincemaille, Christophe, L’impératrice Eugénie, Paris, Payot, 2000, 341 p.

Plessis, Alain, De la fête impériale au mur des fédérés : 1852-1871, Paris, Seuil, 1979, 253 p.

Tchernoff, Iouda, Le parti républicain au coup d’État et sous le second Empire, Paris, A. Pedone, 1906, 676 p.

Tulard, Jean (dir.), Dictionnaire du second Empire, Paris, Fayard, 1995, 1347 p.

Wacjman, Claude, Fous de Rousseau, Le cas Rousseau dans l’histoire de la psychopathologie, Paris, L’Harmattan, coll. « Santé, sociétés et cultures », 1992, 213 p.

Yon, Jean-Claude, Le second Empire : politique, société, culture, Paris, Armand Colin, 2004, 255 p.

2.3. Études spéciales (sur des écrivains atypiques, sur les Gagne)

Angenot, Marc, Colins et le socialisme rationnel, Montréal, Presses de l’Université de Montréal, 1999, 189 p.

Angenot, Marc, [s.t.], Études littéraires, vol. 19, no 2 (automne 1986), p. 135-141.

Audeguy, Stéphane, « Queneau et les fous littéraires », Littératures classiques, no 31 (automne 1997), p. 217-232.

Brix, Michel, « Nerval, les illuminés et le scepticisme », Romanische Forschungen, vol. 106, nos 1-4 (1994), p. 243-253.

Champfleury (Jules Husson, dit Fleury, dit), Les excentriques, Paris, Michel Lévy Frères, 1855 (2e éd.), 346 p.

Coston, Baron Adolphe de, Histoire de Montélimar et des principales familles qui ont habité cette ville, Montélimar, Imprimerie de Bourron, 1878-1883.

Decimo, Marc, Jean-Pierre Brisset : prince des penseurs, inventeur, grammairien et prophète, Paris, Les presses du réel, 2001, 196 p.

Frappier-Mazur, Lucienne, « Les fous de Nodier et la catégorie de l’excentricité », French Forum, no 4 (1979), p. 32-54.

Gagné, Marie-Pierre, Érudition, fiction et folie littéraire dans Les enfants du limon de Raymond Queneau, Montréal, Université de Montréal, mémoire de maîtrise, 1994, 111 p.

L’Aminot, Tanguy, « La preuve par Jean-Jacques : un “fou littéraire” juge Rousseau », Lumen. Travaux choisis de la Société canadienne d’étude du XVIIIe siècle. Selected Proceedings from the Canadian Society for Eighteenth-Century Studies, 15 (1996), p. 71-83.

Lefebvre, Anne-Marie, « Théophile Gautier et les spirites et illuminés de son temps », Bulletin de la Société Théophile Gautier, vol. 15, no 2 (1993), p. 291-322.

Lefrère, Jean-Jacques et Jean-Paul Goujon, Deux malchanceux de la littérature fin de siècle : Jean Larocque et Léon Genonceau, Tusson, Du Lérot, 1994, 115 p.

Lefrère, Jean-Jacques et al. (dir.), Les à-côtés du siècle, Montréal, Paragraphes, 1998, 159 p.

Lefrère, Jean-Jacques et al. (dir.), Les ratés de la littérature, Tusson, Du Lérot, 1998, 198 p.

Lefrère, Jean-Jacques et Michel Pierssens (dir.), Fous littéraires, nouveaux chantiers. Sixième colloque des Invalides, 29 novembre 2002, Tusson, Du Lérot, [2003], 201 p.

Nerval, Gérard de, Les illuminés. Édition présentée, établie et annotée par Max Milner, Paris, Gallimard, 1976, 441 p.

Nodier, Charles, Bibliographie des fous et De quelques livres excentriques, dans L’amateur de livres précédé du Bibliomane, de Bibliographie des fous et De la monomanie réflective. Édition présentée par Jean-Luc Steinmetz, Pantin, Le Castor Astral, 1993, 136 p.

Pierssens, Michel, « Fictions célestes », Revue des sciences humaines, no 235 (octobre-décembre 1994), p. 87-109.

Popovic, Pierre, « L’intériorisation et la socialité du mal. Berbiguier de Terre-Neuve du Thym », dans Marie-Andrée Beaudet et al. (dir.), Les oubliés du romantisme, Québec, Nota bene, 2004, p. 327-348.

Popovic, Pierre, « Anathème et roman-réalité. La possibilité d’une île de Michel Houellebecq », dans Marie-Hélène Larochelle (dir.), Invectives et violences verbales dans le discours littéraire, Québec, Presses de l’Université Laval, 2007, p. 119-150.

Queneau, Raymond, Aux confins des ténèbres. Les fous littéraires français du XIXe siècle. Édition présentée par Madeleine Velguth, Paris, Gallimard, 2002, 428 p.

Schiavetta, Bernard, « Conspirationnisme et délire. Le thème du complot chez les “fous littéraires” en France au XIXe siècle », Politica Hermetica, no 6 (1992), p. 57-68.

Steinmetz, Jean-Luc, « Un Schreber romantique : Berbiguier de Terre-Neuve du Thym », Romantisme, no 24 (1979), p. 61-74.

2.4. Notices, répertoires, dictionnaires biographiques et divers

Angenot, Marc, Religions séculières : pour l’histoire d’un concept, suivi de : Synthèses du vingtième siècle. Deux essais bibliographiques, Discours social / Social Discourse, nouvelle série / New Series, vol. XX (2004), 146 p.

Bechtel, Guy et Jean-Claude Carrière, Dictionnaire de la bêtise et des erreurs de jugement. Le livre des bizarres, Paris, Robert Laffont, 1992, 790 p.

Blavier, André, Les fous littéraires. Édition nouvelle revue, corrigée et considérablement augmentée, Paris, Éditions des Cendres, 2001, 1147 p.

Boissin, Firmin, Visionnaires et illuminés, Paris, Liepmannssohn et Dufour, 1869, 35 p.

Breton, André, Anthologie de l’humour noir, Paris, Le Livre de poche, 1991, 447 p.

Céline, Louis-Ferdinand, Voyage au bout de la nuit, Paris, Gallimard, coll. « Folio », 1994, 505 p.

Delepierre, Octave, Histoire littéraire des fous, Londres, Trübner & Co., 60, Paternoster Row, 1860, 181 p.

« Gagne. L’avocat des fous », Journal de Montélimar et de la Drôme, no 13 (samedi 1er avril 1882), [s.p.].

Gay, Jules, Bibliographie des ouvrages relatifs à l’amour, aux femmes, au mariage, et des livres facétieux, pantagruéliques, scatologiques, satyriques, etc., Genève, Slatkine reprints, 1990, 4 vol.

Greil, Louis, Études biographiques. Les fous littéraires du Quercy. 2e édition, revue et augmentée, Cahors, J. Girma, 1886, 70 p.

Grente, cardinal Georges (dir.), Dictionnaire des lettres françaises. Le dix-neuvième siècle. A-K, Paris, Librairie Arthème Fayard, 1971, 548 p.

Larousse, Pierre (dir.), Grand dictionnaire universel du dix-neuvième siècle, Genève / Paris, Slatkine, 1982, réimpression de l’édition de Paris, Administration du Grand Dictionnaire universel, 15 vol., 1866-1876.

Pakenham, Michael (dir.), Anatole France, Croquis féminins. Catulle Mendes, Figurines des poètes. Adolphe Racot, Portraits-cartes, Exeter, University of Exeter, 1979, 118 p.

Philomneste junior (pseudonyme de Gustave Brunet), Les fous littéraires : essai bibliographique sur la littérature excentrique, les illuminés, visionnaires, etc., Bruxelles, Gay et Doucé, 1880, 227 p.

Pigoreau, Nicolas-Alexandre, Petite bibliographie biographico-romancière, ou dictionnaire des romanciers tant anciens que modernes, tant nationaux qu’étrangers : avec un mot sur chacun d’eux, et la notice des romans qu’ils ont donnés, soit comme auteurs, soit comme traducteurs ; précédé d’un catalogue des meilleurs romans publiés depuis plusieurs années, Paris, Pigoreau, 1821, 354 p.

Prévost, M., Roman D’Amat et H. Tribout de Moremberg, Dictionnaire de biographie française. Tome quinzième, Paris, Librairie Latouzey et Ané, 1982, 1526 p.

Queneau, Raymond, Les enfants du limon, Paris, Gallimard, 1987, 316 p.

Queneau, Raymond, Le voyage en Grèce, Paris, Gallimard, 1973, 230 p.

Quérard, Joseph Marie, Les auteurs déguisés de la littérature française au XIXe siècle : essai bibliographique pour servir de supplément aux recherches d’A.-A. Barbier sur les ouvrages pseudonymes, Paris, Au bureau du bibliothécaire, 1845, 84 p.

Tcherpakov, Avgoust Ivanovitch, Les fous littéraires. Rectifications et additions à l’essai bibliographique sur la littérature excentrique, les illuminés, visionnaires, etc. de Philomneste junior, Moscou, W. G. Gautier, 1883, 90 p.

Vapereau, G., Dictionnaire universel des contemporains contenant toutes les personnes notables de la France et des pays étrangers. Deuxième édition revue et considérablement augmentée, Paris, Librairie de Louis Hachette et Cie, 1861, 1840 p.

© Presses de l’Université de Montréal, 2008

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540