Version classiqueVersion mobile

Approches critiques de la pensée japonaise du xxe siècle

 | 
Livia Monnet

Remerciements

Livia Monnet

Texte intégral

1Cet ouvrage n’aurait pas pu voir le jour sans la participation de nombreuses personnes. Je tiens à remercier en premier lieu mes collègues Charles Le Blanc (Centre d’études de l’Asie de l’Est, Université de Montréal) et Bernard Bernier (Département d'anthropologie, Université de Montréal) pour leur soutien constant et leurs commentaires et suggestions sur l’organisation du volume. La générosité de Bernard nous a permis de mener à bien le projet lorsqu’il se trouvait dans une phase difficile. Mes collègues du Département de littérature comparée, notamment Amarayll Chanady, Jacques Cardinal et Silvestra Mariniello ont porté sur l’ouvrage un regard critique fort salutaire. L’optimisme de Marie-Claire Huot m’aida à surmonter certains moments de découragement sur le parcours. Je dois aussi remercier les lecteurs de l’ouvrage pour des corrections et commentaires éclairants, ainsi que les autres collègues et amis que j’ai importunés avec des questions insistantes et des appels au secours : Brett de Bary, Naoki Sakai, Oogoshi Aiko, Nakagawa Shigemi, Ayako Kano, Eric Cazdyn, Mark Morris et d’autres que j’oublie et qui me maudiront pour mon ingratitude. C’est une obligation et un plaisir de rendre hommage aux labeurs des traducteurs des articles de Karatani, Suzuki, et Robertson – Joe Murphy, Olivier Magnani et le duo Bernard Bernier et Vincent Mirza. Clément Arsenault et Eric Alloi ont produit des miracles avec le traitement informatique des textes. Mes assistants de recherche Yuko Yamade, Sébastien Bage et Anke Rohde ont aussi apporté une aide précieuse. Sabu Kohso nous a généreusement conseillée pour la traduction de l’article de Karatani Kojin. Ceux qui ont le plus souffert sont bien sur les contributeurs de cet ouvrage, dont la patience et l’endurance stoïque furent admirables. Finalement, un grand merci à Jean-Pierre pour son soutien et son amour.

2Montréal, décembre 2000

Auteur

Professeur agrégé au Département de littérature comparée et au Centre d’études de l’Asie de l’Est de l’Université de Montréal. Elle est l’auteur de plusieurs livres et de nombreux articles sur la littérature et le ciméma japonais contemporains, qui ont été publiés dans Japan Forum, Asienstudien, Hihyō Kūkan, Kokubungaku et autres revues scientifiques. Ses recherches actuelles portent sur l’autobiographie et l’autofiction dans la culture visuelle et les nouveaux médias à la fin du XXe siècle, les relations entre cinéma, littérature et la culture moderniste de l’ero-guro-nansensu (érotique, grotesque, non-sens) dans le Japon des années 1920-1930. Spécialiste en études féministes et en études queer, elle s’intéresse aussi aux questions de la mémoire, du corps et de l’épistémologie des sens dans le cyberart et le net-art, ainsi que dans les littératures et cinémas contemporains non occidentaux.

© Presses de l’Université de Montréal, 2001

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Cette publication numérique est issue d’un traitement automatique par reconnaissance optique de caractères.
Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search