Version classiqueVersion mobile

Aux sciences, citoyens !

 | 
Léonore Pion
, 
Florence Piron

Deuxième partie. Expériences québécoises

19. La conférence citoyenne sur la biométrie

Mireille Tremblay

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

L’Institut du Nouveau Monde (INM) organisait une Conférence citoyenne sur la biométrie et la sécurité au printemps 2006 dans le cadre de son programme Jeunes, science et démocratie. Cet événement a réuni pendant deux fins de semaine de jeunes citoyens qui ont échangé avec des experts, délibéré et formulé des recommandations afin de promouvoir et de protéger l’intérêt public dans le domaine de la biométrie et de la sécurité. Dans les prochaines pages, nous décrivons la préparation, le déroulement et les principaux résultats de cette activité.

Le contexte

La biométrie vient du grec et signifie littéralement « mesure du corps humain ». C’est une technologie qui permet l’analyse mathématique des caractéristiques d’une personne à des fins d’identification ou d’authentification. Il existe différents types de biométrie :

  • La biométrie morphologique s’intéresse aux formes des organes (main, visage, œil, oreille, etc.), qui présentent l’avantage de peu évoluer dans le temps. On l’utilise beaucou...

© Presses de l’Université de Montréal, 2009

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search