Version classiqueVersion mobile

Aux sciences, citoyens !

 | 
Léonore Pion
, 
Florence Piron

Deuxième partie. Expériences québécoises

10. Les comités d’éthique de la recherche

Florence Piron

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

Au Québec, les comités d’éthique de la recherche (CÉR) sont responsables de l’évaluation éthique des projets de recherche impliquant des êtres humains, que ce soit des essais cliniques visant à tester de nouveaux médicaments ou des enquêtes sociologiques sur les conditions de vie des jeunes. Ces comités sont formés de bénévoles. Ils sont composés d’au moins deux chercheurs, d’un juriste et d’un éthicien, mais aussi d’un membre de la communauté desservie par l’université ou l’hôpital dont relèvent les projets évalués. Cette composition en fait donc le seul lieu, au sein du monde de la recherche scientifique, offrant une place institutionnelle à des citoyens non experts qui peuvent ainsi participer aux débats et aux discussions sur la recherche scientifique menée au Canada1. Quelle est leur influence ? Quelle forme prend leur contribution ?

Naissance des CÉR

Les actuels comités d’éthique de la recherche ont été créés à la suite de la publication, en 1998, de l’Énoncé de politique des tr...

© Presses de l’Université de Montréal, 2009

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search