Version classiqueVersion mobile

Aux sciences, citoyens !

 | 
Léonore Pion
, 
Florence Piron

Deuxième partie. Expériences québécoises

9. La Commission de l’éthique de la science et de la technologie

Nicole Beaudry

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L’ouvrage pourra également être acheté sur les sites des libraires partenaires, aux formats PDF et ePub, si l’éditeur a fait le choix de cette diffusion commerciale. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont proposés sur cette page.

Extrait du texte

La Commission de l’éthique de la science et de la technologie (CEST) a été créée en 2001 dans la foulée de l’adoption de la Politique québécoise de la science et de l’innovation, Savoir changer le monde1. Parmi les orientations fixées dans cette nouvelle politique, le ministre de la Recherche, de la Science et de la Technologie faisait valoir la nécessité de créer une instance éthique apte à porter un regard critique sur le développement et les applications de la science et de la technologie et sur les enjeux éthiques qui en découlent. Un comité de sages réuni à l’initiative du Conseil de la science et de la technologie avait préalablement réfléchi à ce que devait être une telle instance et défini sa mission.

Une double mission

La mission de la Commission consiste, d’une part, à informer, à sensibiliser, à recevoir des opinions, à susciter la réflexion et à organiser des débats sur les enjeux éthiques du développement de la science et de la technologie et, d’autre part, à proposer des...

Auteur

Secrétaire générale de la Commission de l’éthique de la science et de la technologie (CEST)

© Presses de l’Université de Montréal, 2009

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search