Version classiqueVersion mobile

Aux sciences, citoyens !

 | 
Léonore Pion
, 
Florence Piron

Deuxième partie. Expériences québécoises

2. Les institutions québécoises et la participation publique des citoyens

Florence Piron

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

Le système démocratique québécois offre, en plus du droit de vote, différentes formes institutionnalisées de participation des citoyens aux affaires publiques – ce qu’on appelle en science politique la « participation publique ». Ces mécanismes institutionnalisés ont en général plus d’impact auprès des élus et des décideurs que les autres formes de participation, notamment celles imaginées par les groupes de la société civile. Aussi, les organisations de la société civile et les citoyens désireux de participer aux débats publics ont-ils appris ou doivent-ils apprendre à les utiliser correctement.

Les consultations en commission parlementaire

Il existe 10 commissions parlementaires permanentes1 à l’Assemblée nationale. Celles-ci sont chargées d’étudier en profondeur les projets de loi ou les projets de politique publique déposés par le gouvernement. Si elles doivent aussi examiner la gestion des organismes publics et les crédits budgétaires, elles peuvent également, de leur propre init...

© Presses de l’Université de Montréal, 2009

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search